Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois... un Iop.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiger-plouff
Piou


Nombre de messages : 1
Age : 24
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Il était une fois... un Iop.   Ven 7 Jan 2011 - 18:23

"Il est minuit, nuit noir et glacial. Dans les rues désertes de Bonta, une silhouette emmitouflé d'un long manteau, court. Elle court très vite, et sur les pavés résonnent ses pas. Derrière lui, résonne les éclats de voix de ses poursuivants. Derrière lui, la mort se rapproche. Les gardes de bonta veulent sa mort, car il a volé un document important à la milice bontarienne. Le nom de tout les traîtres seront enfin connus grâce à ce document et sévèrement puni. La silhouette, accéléra l'allure. Il en avait semé trois. Plus que cinq poursuivants, et il était tiré d'affaire. Plus que cinq cents mètres, et il sortait de Bonta. Soudain, deux milimulous apparurent devant lui, lui bloquant la sortie et l'obligeant à s'enfoncer dans une ruelle sombre... Les soldats arrivèrent à bout de souffle devant la ruelle. Les lampes qui normalement l'éclairaient ne marchaient pas.
-Allez y, c'est une impasse, ordonna un des miliciens aux milimulous.
Les minimulous s'enfoncèrent dans l'ombre, griffes sortis, gueules ouvertes. Un glapissement se fit entendre, suivit des deux carcasses de milimulous qui attérirent aux pieds des gardes.
Lentement, la silhouette sortie de l'ombre. C'était un Iop d'une cent cinquantaine de cercles. Calmement, l'épée à la main, celui-ci s'avança vers eux. Parmi les gardes un sentiment de frayeur apparu, dû en partie par le calme et le sentiment de confiance que dégageait le Iop.

-Tuons les, murmura une voix dans la tête du Iop.
-Tuons les, murmura le Iop.

On retrouva le lendemain le cadavre de cinq gardes bontariens, déchiquetés, et éparpillés près de la taverne de Chopenbois..."

Ceci est une anecdote de la vie de mon père, haut gradé brakmarien, terreur des bont'a rien, heu bontarien. Mon père vit dans une contrée lointaine, nommée Raval. Pour ma part, j'ai voyagé longtemps, avant d'atterrir ici.
Je ne vais vous raconter ma vie aujourd'hui, mais seulement un passage. Un passage pour que vous puissiez me comprendre si un jour vous me rencontrer. Maintenant, je lui laisse la plume. En espérant qu'il ne marque pas des choses... désobligeantes.

"Pas bonjour. Pas bonsoir non plus. Si je vous parle, c'est parce que je ne veux pas que vous preniez Tiger pour un fou. Quoique, cela pourrait être amusant. Bref, je tiens à vous dire que j'en ai rien à foutre de vous, de vos mesquines pensées, de qui vous êtes etc. J'vous vomis tous, car vous êtes faibles et pitoyables.
Je me prénomme Peter. Je suis... Moi. Un esprit, un sangsue, ce que vous voulez. Je me suis retrouvé dans le crâne de Tiger-leretour contre ma volonté. Un Iop idiot (Comme tout les iops), qui a eu la bonne idée d'engendrer un fils idiot, Tiger-plouff, avec une idiote d'eniripsa. Bref, une famille d'idiot. Malheureusement, je me retrouve maintenant coincé dans ce Iop, depuis qu'il a atteint son 20 ème cercles. Vous devez comprendre que tout ça ne m'enchante guère, sans les moments où il relâche son attention, où se mets en colère, car là, je peux prendre le contrôle de lui. A cela vient s'ajouter le fait que ses amis sont des abrutis finis.
Bref, vous avez déjà du perdre le fil de ce que je raconte, vu que vous êtes sûrement les équivalents de ces amis, donc je récapitule:
Premièrement, je vous méprise.
Secondement, vous êtes des idiots, faibles et lâche.
Troisièmement, je n'apprécie que ceux qui font leurs preuves.
Mon caractère? Je change tout le temps. Seul les idiots ne changent pas.
Je suis de mauvais humeur surtout quand Tiger bave sur les filles, et dit n'importe quoi. Ce Iop saute sur tout ce qui bouge. Et généralement, c'est la main des demoiselles qui saute sur la joue de Tiger. Très drôle, vous devriez voir ça.
Je suis de bonne humeur... quand je prends le contrôle en combat. C'est... jouissant... Vous savez, de sauter à la gorge de l'adversaire, et lui arracher avec les dents la jugulaire... De sentir ce sang chaud... Couler sur le menton... Mais bien sur, Tiger ne se rends pas compte de tout cela. Lorsqu'il me laisse la place, il voit tout de loin, et ne peux agir. Vous savez, j'aime sentir une personne désespéré, impuissante. C'est jouissant ça aussi.
Je suis intelligent, très observateur, très pertinent et surtout, d'une modestie absolue. Ma plus grande qualité je crois.
Que dire de plus?... A part que j'en ai marre d'écrire ce truc, et que j'irais bien me reposer dans un coin sombre de la tête de Tiger...
Adieu! Ou à bientôt dans vos cauchemars... *rire dément*"

[/hrp] Voilà, un petit texte assez court, vous présentant assez rapidement Tiger et Peter. Pour toutes questions je suis joignable ig "/w Tiger-plouff". J'espère que ça vous aura plus, et que j'ai pas trop fais de fautes. J'vais prendre un doliprane, et j'posterais un truc mieux la prochaine fois. Au plaisir! [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il était une fois... un Iop.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque d'Amakna :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: