Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

 

 Une Longue Absence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   kradair   

kradair
Nombre de messages : 75
Guilde : Infamous
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

Mercenaire
Nombre de contrats: Kradair
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
Une Longue Absence Empty
MessageSujet: Une Longue Absence   Une Longue Absence EmptySam 6 Nov 2010 - 23:54

Cela faisait plusieurs semaines que je passait mes journées a la maison mercenaire d’Astrub, A discuter avec les autres aventuriers et les Nédoras.
Quand un matin de Jouilliet , Alors que je venait de me réveiller , j’entendit toquer a la porte.
Je descendis a toute vitesse les escaliers mais je n’avais pas finit de descendre que j’entendis la
Porte s’ouvrir. Je me figeai net ! Et après une seconde de réflexion je remontais a toute vitesse ferma la porte de ma chambre a double tours. Je pris Mes dagues, mon Arc , et j’attendit devant la porte…
J’entendais de nombreux pas monter dans les escaliers, ainsi que les cliquetis caractéristiques des cottes de maille, il se rapprochait de plus en plus, et pour ma part, la tension et la peur devenait insoutenable. Quand je vis la poignée de la porte descendre, je fit un sursaut nerveux. J’entendis ensuite des coups de massue, qui mettait en mal la porte en bois. Je voulait m’enfuir, mais je pouvait pas, je n’avait aucune fenêtre à l’étage de la maison, j’étais simplement a la merci de mes oppresseurs. Quand la porte cédât, elle dévoila une douzaine de milicien de la citée blanche. Pendant que je me faisait enchainer, l’un deux me lisait les chefs d’accusation : « Le présent suspect est accusé de haute trahison envers la citée de Bonta , il est accusé d’avoir communiqué des stratégies militaire a la citée de Brackmar , et d’avoir assassiné le capitaine Asmundar. La peine encourue sera donc l’exécution. »
Le moment que je redoutais était enfin arrivé, je m’étais fait arrêter et j’allais être exécuté sur la place publique.
J’ai donc été conduit a la milice de Bonta, et mit au cachot.
La cellule d’à cotée était occupé par un Viel homme, un disciple d’Enutrof. Mon exécution était programmé pour le 12 Fraouctor prochain, j’ai donc eu le temps de faire connaissance avec ce viel homme du nom de Zaeryn. Il m’a confié être emprisonné depuis 20 ans, et il a ajouté qu’il y restera jusqu'à sa mort.
Il était accusé a tort d’avoir volé 10 000 000 de kamas à la banque de Bonta.
Plus j’apprenait a le connaitre, plus je me disait qu’il ne fallait pas mourir bêtement de cette façon, plus je me disait qu’il fallait que je m’échappe de cet endroit…
Jusqu'à que je mette au point un plan pour mon évasion.
J’attendrait la veille de mon exécution, Et je m’occuperait du garde pendant sa ronde, juste devant ma cellule afin de prendre ses clés, car j’avais par chance réussi à emmener une de mes dagues avec moi lors de mon arrestation. Je m’introduirais ensuite dans les égouts de Bonta et je mènerais ma route a travers les canalisations jusqu'à la sortie de la citée…
Plus le jour J approchait, plus je préparais mon évasion. Zaeryn m’avait beaucoup expliqué le tracé des égouts, mais quand je lui ai proposé de venir avec moi, il a refusé, évoquant la raison de sa vieillesse, et de sa fatigue.
Le 11 Fraouctor, Le jour où j’allais enfin m’enfuir arrivait enfin, je me réveillai très tôt, et mit ma dague dans ma manche, pris les derniers morceaux de pain rassis que j’avais économisé. Et m’assis patiemment…
Les bruits de pas du garde attirèrent toute mon attention. Je me plaçai devant les barreaux, et discrètement je sortis ma dague. Au moment où le garde passa devant moi, je la lui enfonçai dans la carotide. Un cri étouffé fut la dernière chose à sortir de la bouche du garde. Je pris sa clé, ouvrit la cellule, et en regardant une dernière fois Zaeryn, J’accouru jusqu'au bout du couloir, je soulevant la grille d’egout, m’y engouffrât en prenant soin de bien la refermer…
C’est de cette façon que j’ai réussi a m’échapper de la Citée Blanche , après être sortit , je suis resté 5 mois a errer dans les plaines de Cania , affin d’échapper aux milices bontariennes a ma recherche , quand enfin , Shivan , Le notaire et ami de mon défunt père adoptif a fourni les preuves de mon innocence a la milice de Bonta , qui a aussi passé l’éponge sur le meurtre que j’ai commit en m’évadant.
J’espère que mon récit vous fera me pardonner de mon absence si longue.



[HRP] J'ai écrit ce paragraphe pour me justifier après une pause Dofus de 6 mois [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   kradair   

kradair
Nombre de messages : 75
Guilde : Infamous
Age : 25
Date d'inscription : 27/02/2010

Mercenaire
Nombre de contrats: Kradair
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
Une Longue Absence Empty
MessageSujet: Re: Une Longue Absence   Une Longue Absence EmptyLun 8 Nov 2010 - 23:04

[HRP] Dites moi ce que vous en pensez , ce qui est bien , pas bien , etc.. sa m'aidera :p [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une Longue Absence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la longue liste de ronibus
» Plus rien après une longue interruption
» une attente longue comme une journée sans pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque Nedora :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: