Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

 

 Mon histoire ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   eternity   

eternity
Nombre de messages : 107
Guilde : From Hell
Age : 28
Date d'inscription : 07/09/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Enu-of-Eternity
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
Mon histoire ... Empty
MessageSujet: Mon histoire ...   Mon histoire ... EmptyMer 19 Aoû 2009 - 19:26

Né à Pandala un beau jour d'Apriel, je suis le fruit d'une mère Pandawa, qui as toujours vécu sur l'île, et d'un père Sacrieur, qui fut venu pour exercer son métier de bucheron.
Ma mère était une Pandawette de pure souche : elle fabriquait de l'alcool de riz qu'un ami à elle allait récolter dans les eaux de Pandala Sud. Elle le vendait à la taverne, fervent acheteur, et elle tenait une étale près de la forêt.
Son alcool était réputé pour être l'un des plus fort et des plus goûtus de tout le monde de Douze.
Mon père, je ne sais pas d'où il viens. Simplement, j'ai à ma connaissance qu'il a passé son adolescence aux alentours de Brakmar.
Il allait chasser les Boulangers Sombres, sûrement dans le but de dérober leur pain. En effet, il a presque toujours vécu seul durant sa jeunesse, et ne savait comment manger.
Plus tard, fort de ses combats, il décida de décrocher un job de bucheron.
Il avait pas beaucoup bougé, il coupait tous les oliviolets qui trainaient sur son passage. C'est d'ailleurs ce qui l'a permis de rencontrer ma mère.
Il était très fatigué les soirs, et un collègue lui recommenda d'aller faire un tour à la taverne de Pandala. Ce qu'il fit. Et il commanda l'alcool le plus fort, qui était celui de riz de ma mère.
Celle-ci était présente dans la taverne ce soir là, ils tombèrent littérallement amoureux.
Pour la suite de l'histoire, ça ne regarde qu'eux Wink.

Pour parler de moi, j'ai donc passé ma jeunesse à Pandala, aidant ma mère à préparer ses alcools, et faucher du riz de temps en temps.
J'ai beaucoup aimé ça, mais, ma mère est morte. Mon père n'étant pas au mieux de sa forme à ce moment là, j'ai décidé non pas de reprendre l'activité de ma mère, car je n'avais pas son savoir-faire, mais de trouver un boulot à Astrub, la première ville qui s'offrait à moi.
Je cherchais à me faire de l'argent, peu importe le moyen. Etant un peu feignant de nature, j'ai demandé conseils à quelques passants que je trouvais sur mon chemin.
La plupart me dirent que, si je savait me battre, je pouvais toujours tenter ma chance chez les mercenaires, au nord de la ville. Ce que fis sans tarder.
Je vis donc des hommes et femmes, avec de drôles d'ailes, en bois ? En oliviolet ? Bref ...
Je demanda comment devenir mercenaire, on m'expliqua la démarche.
Je fut recruté quelques temps après, j'ai appris à me battre entre-temps, et était venu le temps de faire ce qu'ils appelaient les contrats. Je me fis mes premiers kamas. Je les donnais à mon père. Il n'était pas très fier de la manière, mais seul le résultat comptait pour moi.
Puis, quelques contrats plus tard, j'avais assez d'argent pour retourner sereinement vivre à Pandala... J'ai donc démissioné de mon rôle de mercenaire.
Le temps aura eu raison de mon père, et est allé rejoindre ma mère sous le ciel sombre du monde des Douze.
Je me suis mis en tête de redevenir mercenaire, ce que je suis actuellement ... Et d'autres aventures me guettent, j'en suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon histoire ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» L'Histoire du Dauphiné par Urbs
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Fan-Fiction] La Préhistoire des Matorans
» [Blog] L'histoire de boboz et les Bionicle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque Nedora :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: