Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

 

 La machine volante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: La machine volante.   La machine volante. EmptyDim 7 Juin 2009 - 18:50

Chronique des Pirates du ciel:
Chapitre 1: Un nouveau départ.

Voilà maintenant 3 ans que cela ces produit... 3 ans que je vie avec cet horrible souvenir, une chute vertigineuse, rapide, une étendue bleu qui se rapproche de plus en plus rapidement.
je me souvient des cris de mon équipage, malgré que notre machine volante, qui n'était qu'au stade d'essais, mais elle volait quand même, se soit écrasée en mer, elle brulait, la chaudière avait exploser du au choc violent avec l'eau. Mes hommes brulaient vif, ils étaient coincés sur le pont, ils n'avaient aucune possibilités de se jeté a l'eau, ils avaient les membres inférieur brisé.
Par chance, j'étais la seule à avoir été éjecté à l'eau... Un capitaine qui laisse mourir son équipage, une chose impensable et pourtant, ces ce qui se produisait sous mes yeux.

En 3 ans, bien des chose ont changée, sauf ma passion pour les cieux, j'ai de nouveau fait un projet d'une machine volante, je pense baptisé ce nouveau vaisseau: Le Stralh. Je suis plutôt fière de mes croquis, je les gardent en lieu sur pour ne pas que l'ont mes les dérobe, et croyer moi, si cela devait arriver, je ne donne pas cher de la peau du pauvre malandrin !
Il y a quelque temps, j'ai entendus parler des Nédoras, ces gens qui reçoivent de l'argent en éffectuant des contrats pour d'autres aventuriers. Je me suis tout de suite intérèssé à eux, de l'argents en échange de services, sa pourrait m'aider a terminer de fiançer mon projet et trouver les matériaux nécèssaire a la construction...


Dernière édition par Ruru le Jeu 25 Juin 2009 - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyLun 8 Juin 2009 - 1:22

-Capitaine, nous avons remplis les réserves de Matéria bleu, notre stock de nourriture est charger, ainsi que le Rhum-Fourbe.
"Bien, vérifier les anneaux Gliss'air, sa serait le comble que notre premier vole d'essais se termine par une chute vertigineuse en direction des plaines de cania."

Nous étions prêt à lancer notre machine, après des mois de travail acharné, nous allions enfin savoir si notre machine volait.
Une légère brise caressait le visage de mon équipage, ainsi que le mien, c'était une sensation très agréable, surtout après des mois d'intense stress et énervement.
Les yeux fixer vers l'horizon, j'attendais la confirmation a propos des anneaux Gliss'air.

-Anneaux Gliss'air opérationnel capitaine, nous somme prêt a décoller !
J'avais recruter ces Hommes, animer par la même passion du ciel que moi, suite a une annonce afficher aux diverses tavernes des deux grande citée. A ma grande surprise, ils étaient une bonne dizaines à avoir répondus présent... Enfin, ils allaient tous être d'une aide précieuse. Contrairement a ce que je pensait, ils avaient complètement oublier la guerre qui avaient lieu en leurs citée, et cela valais mieux pour eux !
-... Capitaine ? Nous somme prêt.
"Oui, j'ai entendus... BON ECOUTER MOI BIEN... NOUS ALLONS ENFIN TESTER LE C'LIE, APRES DES MOIS DE TRAVAIL, NOUS ALLONS ENFIN SAVOIR SI NOTRE TRAVAIL ETAIT FRUCTUEUX... TOUS A VOS POSTE !"

Et voilà, le grand moment était la, j'était également a mon post, dans le cockpit, la ou se trouvait la chaudière qui faisait fonctionner les anneaux Gliss'air. Le procêder était très simple, les matérias bleu étaient placé a l'intérieur de la chaudière et nous n'avions cas simplement les faire fondre lentement. En effet, les matérias bleu fonduent se transformaient en eau qui une fois porter a ébulition s'évaporaient dans les tuyaux alimentant les anneaux Gliss'air. Mon rôle en tant que capitaine étaient bien entendus de veiller au bon fonctionnement du vaisseau mais, j'avais également pour mission d'alimenter les anneaux en faisant fondre les matérias. Etant une pandawa maitrisant le feu, cela ne me posait aucun problème, j'utilisait mon soufle brulant pour les faire fondre.
-Capitaine, les anneaux tournent au maximum de leur capacitée, nous somme enfin prêt.
Voilà, le C'lie était prêt a décoller, je me mit au commande.

"Accrochez-vous" murmurais-je...
Et voilà, nous étions partis...
-Capitaine, ont vole... ONT VOLE !
Un lèger sourire apparut au coin de mes lèvres, j'était fière. Mon travail portait ces fruits, mon rêve se réalisait enfin, j'était devenue une Pirate du ciel...

"Mes amis, nous avons réussi !"
J'ordonna a mon second, un disciple d'énutrof, de prendre les commandes du vaisseau et je me rendit sur le pont contempler la jolie contrée d'Amakna vue du ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyMer 10 Juin 2009 - 15:25

Quelques jours ont passer depuis ma rencontre avec certains membres du clan, ils sont plutôt gentil je doit dire. De plus, ils ont dans leurs rangs quelques hommes très bien batis. Il y en a un en particulier que me fait fondre, c'est Mordust. En discutant un peu avec lui, j'ai réussi a savoir qu'il cherchait justement une relation stable, mais a mon grand malheur, pas dans l'immédiat. Enfin, je m'égare...

Mon projets commence a prendre forme, j'ai réussi a trouver quelqu'un pour m'aider, une jeune disciple d'éniripsa répondant au nom de Luzu. Comme moi, elle à été séduite par la beauté du ciel, comme moi, elle désire s'en rapprocher, comme moi, elle adore passer son temps les yeux rivés vers cette immense étendue bleu peuplé de nuage.
Nous avons commencer a récolter des matériaux pour la construction du vaisseau, du bois essentiellement, du bois de frene que nous allons travailler pour en faire des planches. Malheureusement, nous ne somme encore que deux donc, la collecte avance lentement... Je pense que j'aurais besoin d'aide pour m'en sortir dans de plus bref délai mais pour l'instant, je préfère me débrouillé avec Luzu.
D'ailleur, en parlant d'elle, je l'ai nommé responsable de mon futur équipage... Si équipage il y as un jour... Elle est si adorable cette petite, enfin, je dit petite car elle est asser petite, même pour une disciple éniripsa. Etrangement, elle n'as pas voulus me dire son âge lorsque je lui ai demander et à vrai dire, celà ne m'intérèsse pas.
Nous avons trouver un magnifique atelier pour stocker notre bois et heureusement pour nous, l'endroit n'est pas fréquenté, nous pouvons donc entreposer notre bois et nos matéria sans aucun risques... Enfin, j'espère !
Récemment, nous avons commencer la visite des temples du monde des douzes, d'après Luzu, les dieux pourront nous apporter leurs bénèdiction et nous permettre d'amener notre projet a terme. Enfin, je dit "notre" projet mais, je devrais plutot dire "mon"... Enfin je sait pas car je la considère comme ma plus fidèle amie et je sait qu'elle ne me trahiras pas en volant mes croquis du Strahl... Et puis, ca fait du bien de savoir que celà ne repose pas que sur mes épaules tout ce travaille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyDim 14 Juin 2009 - 1:42

"Regarde Luzu, tu voit cette étoile, ont dit que ces l'âme d'Uk'Not Allag, un démon."
-C'est pour ca qu'elle brille plus que les autres ? Parceque c'est une âme puissante?
"Je sait pas Luzu, mais tu as surement raison, dans toute ma carrière de pirate, je n'ai jamais vus une étoile briller autant."
-Uk'Not Allag tu dit? Et mais c'est lui qui à été libèrer avec l'aide de Léthaline Sigisbul, la mercenaire !
"Oui oui, c'est bien lui."


Après cette brêve discussion sur le démon, Luzu et moi-même sombrèrent dans un silence mortuaire, les yeux rivées au ciel.
J'était couchée au creux d'un arbre, et Luzu était blotie dans mes bras, de temps à autre, je jettait un regard vers elle, jusqu'au moment ou elle s'endormis. Elle me fait bien rire ma petite Luzu, elle est si gentille et pourtant, lorsque je voit comment elle se comporte avec les autres, celà me fait sourire, elle éssaye de se montrée agressive, une chose qui lui vas très mal... Enfin bref.
Moi aussi je commencait a somnolé, faut dire qu'après cette rude journée de travail, j'était épuisé, Luzu aussi. Lors de cette journée, nous avons réussi a réunir le restant de matériel dont nous avions besoin: le bois pour la coque du vaisseau, les divers minerais pour les anneau gliss'air, essentiellement du kouartz, et enfin, les matérias bleu, élèment essentiel !
Mes paupières étaient lourdes, je ne put résister.


-Ruru... Ruru, ouvre les yeux, c'est moi, Pandawa !
j'ouvrit les yeux tant bien que mal, une forte lumière blanche peuplait le lieu ou je me trouvait. C'était étrange, j'avait l'impression de flotté dans les airs mais, en même temps je ne sentait aucun courant d'air.
-Ruru, je suis au courant de ton projet, ta machine volante, le Stralh. Ton amie la petite éniripsa avait raison, les divins ton bénis et je suis charger de te l'annoncer...
Ne voyant aucune réaction de ma part, Pandawa continua à parler.
-Ruru, nous sommes tous de tout coeur avec toi...


Je me réveillas en sursaut, dégoulinante de sueur. Luzu était toujours blotie dans mes bras. Je me leva, toujours en portant Luzu, et rentrait dans notre atelier. Je mit Luzu dans son lit et entamas silencieusement la construction du Strahl...

[...]

Quelques jours plus tard, le Strahl était terminer... Sans dire un mot, je m'installait a mon bureau, saisit un morceau de parchemin et me mit à rédiger:

Très cher amaknéen,
je me nomme Ruru, disciple de pandawa et capitaine du Stralh.
Mais quesque le Stralh? Le Stralh, c'est ma machine volante, oui V.O.L.A.N.T.E.
J'ai l'immense honneur de vous annoncer que la construction de ce vaisseau est terminée, il est prêt a s'envoler dans les cieux d'Amakna... Et celà, avec vous !

En effet, un vaisseau digne de se nom ne peux voler de lui même, il lui faut un peu d'aide, et vous pouver l'y aider, en faisant fonctionner ce tas de rouage sophistiqué !
Vous avez compris, le Stralh a besoin d'un équipage.

Pour plus d'information, il suffit d'envoyer votre plus fidèle tofu, avec un petit mot expliquant vos motivations a rejoindre l'équipage du Stalh, a ma chère amie Luzu.

Ruru.

La nuit suivante, je me mis a faire le tour de chaque tavernes, vétue de mon chapeau et ma cape noire, y comprit celle des citée rivales, afin d'y placarder mes annonces.
Au petit matin, j'arrivait dans l'atelier ou Luzu m'attendais avec impatience.

-Alors, me dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Xantah   

Xantah
Nombre de messages : 43
Age : 39
Date d'inscription : 05/10/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Xantah
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptySam 20 Juin 2009 - 15:28

20 Juinissor 639.


Il y a moin de dix minute Ruru et sa fidelle acolyte Luzu m'ont recruter.
Moi Sillia Sadida Première cartogrpahe du Strahl.
A mon grand étonnement nous ne sommes que trois à vouloir voyager.
Je me demande comment les amaknéens peuvent ignorer la plus belle des offres du monde!
Qui n'a jamais révé de toucher les nuages?
Vous n'avez pas honte?
Aller je placarde ici ce parchemin comme à toutes les autres tavernes.
Ne soyez pas timides contactez Ruru!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyJeu 25 Juin 2009 - 2:26

Chapitre 2: Tout faire pour une amie


Voilà maintenant plusieurs semaines que Luzu est tombée malade... Son état s'aggrave tout les jours, je ne sait que faire...
Depuis la semaine dernière, elle n'arrive plus a marcher, elle reste donc clouée au lit. Je voit bien dans ces petit yeux marron qu'elle veux m'aider à l'atelier mais je refuse qu'elle bouge, elle en est incapable.
Elle va si mal, et moi je ne me sent pas bien sans elle... Malgré tout mes efforts, elle ne vas pas mieu, pourtant je répond au moindre de ces désirs, rien ne s'arrange pour la cause...
Il ne me restais plus qu'une seule solution, faire des recherches dans les livres.
Après plusieurs jours d'intense recherches, mes recherches finirent pas payer, une potion était capable de tout guérir mais, car oui il y a un 'mais', la recette n'est pas indiquée...

[...]

Quelques jours plus tard, j'avais enfin tout le bagage nécèssaire pour commencer a me lancer dans l'alchimie, continuer mes recherches, faire de nouvelle potions, tout faire pour sauver Luzu, mon amie.

[...]

Au fur et à mesure que je progressait, je voyait l'état de Luzu se dégrader mais je le cachait aux autres. J'étais aujourd'hui membre du clan Nedoras-Riem, et même eux ne savait ce qu'il se passait, leur nouvelle recrue oeuvrant pour sauver son amie, peut-être au détriment de sa formation au sein du clan.
Je cachais ma tristesse grace a ma bonne humeur et ma joie de vivre naturel.
Pourtant, chaque soir je pleure, de peur que Luzu ne survive pas... Chaque soir je la regarde dormir, surveillant a chaque fois les battement de son petit coeur, des nuits triste et tellement sombre, sans ma petit Luzu, je m'ennuie...
Chaque soir, je prie Eniripsa pour m'aider a guérir mon amie... Chaque soir, je le consacre a MON amie...

Sur quelques jours, mes recherchent avancèrent énormément vite, je continuais de surveiller la santé de la jeune éniripsa avec attention, la laissant un minimum seule.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptySam 11 Juil 2009 - 21:24

"Malheureusement, je n'ai pas été assez rapide... Luzu n'as pas su tenir bon, elle ces éteinte dans la nuit du 10 Jouillier 639.
Fidèle a moi même, aucun membre du clan n'est au courant de ça, je ne leur en parle pas... Si ils veulent savoir, ils n'ont cas lire se livre que je laisserais bien entendus dans la bibliothèque d'Amakna. J'ai quand même prit soin d'en faire deux copie supplémentaire, une pour la citée blanche, et l'autre pour la citée rouge, sait-on jamais.

Depuis qu'elle n'est plus là, je me sent très seule, encore plus qu'avant. Même mon équipage m'abandonne, je pense que je vais abandonner mon projet de machine volante... Sans Luzu, c'est plus pareil...
C'est avec une déception énorme que je me tournais, une dernière fois, vers l'atelier ou tout avait commencer... Et aussi la ou tu avais prit fin...
Finis les pirates du ciel... Pour le moment.

Malgré mon chagrin, je continuais ma formation au sein du clan Nedora-Riem.
"

Ruru se leva, regarda le vieu hibou, lui donna son livre qu'elle pris soin de refermer et s'en alla, le visage attristé

[Très court se passage je l'avoue]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyDim 4 Oct 2009 - 20:21

Après plusieurs mois, les pirates du ciel n'étaient qu'un lointain souvenir, leur créatrice, avait été oublier également.

"Je me nomme Ashelina, disciple de Crâ, pendant longtemps, j'ai soutenus ce petit bout de femme qu'était Ruru, le plus grand capitaine que les cieux ont accueillis. Suite à de tragique évènement, Ruru est dans l'incapacitée de continuer cet ouvrage, avec son accord, j'ai pris la décision de le continuer.
Laisser moi vous raconter ce qu'elle ne peux vous raconter elle même, laisser moi vous conter la fin de son histoire... Et le début de la mienne, laisser moi...

Après avoir fermer son atelier, Ruru, amicalement surnommer: La grosse, par ces amis les plus proches, sombra dans une sombre déprime, arpentant les tavernes du monde des douzes, elle sombra également dans l'alcool, certains disaient qu'elle était une pandalette comme les autres, d'autre comme moi, éprouvait de la compasion vis à vis de cette femme qui avait presque tout perdu.
Par une nuit noire, nos routes se croisèrent, elle était faible, couchée sur le sol, inerte, ont aurait dit un cadavre mais par chance, une fois assez proche, j'ai pu voir qu'elle respirait encore. Elle se réveilla le lendemain à l'aube, dans ma chambre d'ami. Elle ne ressemblait plus à rien. Sans que je lui demande, elle se mit à me raconter son histoire, Luzu, le Strahl, les mercenaires, tout, elle me raconta tout, et ce, dans les moindre détails.
Touchée par son récit, je me souvient avoir verser quelques larmes. Elle me demanda une faveur, elle voulait simplement que je continue son histoire, le Strahl, les mercenaire, elle voulait que je fasse tout sa, moi une petite disciple de Crâ. M'occuper du
Strahl, Okey, continuer son histoire, Okey, mais devenir mercenaire... Pas Okey !
Devenir mercenaire n'était pas une chose aisée, enfin, mon statut d'ancienne chasserêsse serait certainement un atout de taille m'enfin, je n'était pas trop partante... Elle me supplia... Finalement, je lui ai dit que j'allait tout faire pour être mercenaire, pourquoi ? Serais-je tomber amoureuse de cette femme ?
Je me nomme Ashelina, Disciple de Crâ, et, pour honorer les paroles d'un être chère à mes yeux, je ferais tout pour être mercenaire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Sierrah   

Sierrah
Nombre de messages : 117
Guilde : -
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Mokumshot
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. EmptyLun 14 Juin 2010 - 20:27

( Suite à venir, mettant en scène l'énutrof adjoint du capitaine ( qui est aujourd'hui mon personnage principal ) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Contenu sponsorisé   


La machine volante. Empty
MessageSujet: Re: La machine volante.   La machine volante. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La machine volante.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La machine volante.
» Machine de tourment (Similaire)
» Machine à Cookie / Super Machine à Cookie
» Machine à Conserve
» Machine à Boisson Chaude / Machine à Boisson Chaude des Merveilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque Nedora :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: