Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique d'une lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ylsemillia
Prespic
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 24
Grade : Jeune Nedora
Date d'inscription : 25/04/2009

Personnage
Nom: Ylsemillia
Dieu: Iop Iop
Cercle de puissance:
172/200  (172/200)

MessageSujet: Chronique d'une lame   Sam 2 Mai 2009 - 21:17

[HRP] C'est mon premier Air Paix, merci de me donner votre avis (de préférence constructif) Bonne lecture [/HRP]

…La petite Ylse court, elle court pour sauver sa vie, glissant sur l’herbe sèche, slalomant entre les arbres touffus, évitant soigneusement les racines, elle court…

Par un doux jour de Juinssidor, une petite fille se baladait près des fortifications Bontariennes, pourchassant de maléfiques papillons, pourfendant de son épée de bois le moindre démon invisible à sa portée.
Cette enfant née sous la protection de Iop avait échappé à la surveillance de sa mère alors que cette dernière conversait avec une amie paysanne rencontrée au hasard des champs. La petite avait alors erré, suivant tantôt un chacha sauvage, tantôt le souffle du vent.

Elle était ainsi arrivée à la lisière du bois de Litnek sans se soucier des champ champs ou des maîtres bolets. Son insouciance l’avait ensuite conduite à entrer dans le bois sombrement éclairé . Elle avait marché ça et là, perdant de vue la lisière, s’émerveillant devant les arbres majestueux et devant les rares rayons du soleils perçant la voûte végétale qui laissait apparaître mille et une fée devant les yeux de l‘enfant.

La gamine continua son chemin à travers le bois jusqu’à arriver devant une clairière de petite taille, en son centre trônait un tas d’os nauséabonde, la jeune fille plissa son petit nez, puis ses yeux et aperçue l’immense bête qui festoyait derrière le tas d’ossement. Le monstre velus, un trool, se repaissait gaiement d’un quartier de chaire plus ou moins fraîche de manière très bruyante.
L’inconsciente, au lieu de reculer se mit à avancer au travers d’un bosquet de fleur. Lorsqu’elle fut au plus proche du trool, là ou l’odeur était la plus insupportable, la jeune enfant bien décidée à terrasser le monstre, se saisit de quelques cailloux et commença à les jeter discrètement sur le crâne du trool. Au bout du troisième cailloux qu’elle reçu sur la tête la créature perdit patience. Le trool se leva alors et poussa un hurlement à glacer le sang tout en lâchant la viande qu'elle tenait entre ses pattes. Son regard balaya la clairière et lorsque le monstre reçut un quatrième cailloux dans l’œil il repéra la fillette. Cette dernière sentant le danger brandit fièrement son épée devant elle.
Le trool fixait la petite chose humaine qui se tenait devant lui, il semblait hésiter, il avait faim, il ne voulait pas laisser  son repas non terminé sans surveillance. Il pencha sa tête minuscule et observa de nouveau la fillette, elle venait de brandir une arme, un vulgaire morceau de bois, le trool se mit à couiner de plaisir, il allait se repaître de la petite humaine et pas plus tard que maintenant !
Ylsemillia vit l’énorme main velue se tendre vers elle dans un mouvement sec, dans un dernier réflexe de survie elle se jeta au sol, roula et se releva à quelques mètres du trool. Elle se retourna brusquement lâchant son épée et se mit à courir.

La petite Ylse court, elle court pour sauver sa vie, glissant sur l’herbe sèche, slalomant entre les arbres touffus, évitant soigneusement les racines, elle court. Malgré ces jambes fatiguées, malgré le sang qui martèle ces tempes, malgré la douleur vive qu’elle ressent dans les côtes, elle court. Derrière l’énorme bête écrase le sol de ses lourdes pattes à une allure folle, mais la petite iopette est rapide, très rapide…

Soudain Ylsemillia sort au sud du bois de Litnek.
Son souffle rendu rauque par l’effort ne couvre pas totalement celui de la bête et elle arrive à percevoir derrière elle les grognements du trool. Ignorant les kanigrous et les blops Ylsemillia arrive sur une route, la route qu’elle avait quittée quelques heures plus tôt attiré par le chacha. Au loin elle perçoit la voix de sa mère l’appelant désespérément, Ylse bifurque alors brusquement dans la direction de sa mère, se raccrochant de manière désespérée à ce dernier renfort de sécurité, le monstre toujours à ses trousses…
Lorsqu’elle arrive en vue de sa mère, elle est frappée par le nombre de personnes étant à sa recherche,  des larmes commencent à couler le long de ses joues satinées. Ylse accélère encore sa foulée ne faisant que frôler le sol à chaque pas, lui permettant ainsi de distancer un peu le trool. La fillette se jette dans les bras de sa mère en pleurant.

A ce moment tout devient flou, les paysans font rempart de leurs corps brandissant leurs fourches et leurs faux comme seules armes, durant ce temps la mère d’Ylsemillia conduit l’enfant derrière un rocher, dans un renfoncement de terrain, elle couvre la jeune enfant de paille pour la cacher et retourne près des paysans. Le trool arrive sur eux. Le massacre commence. La bête les écrase, les broie, leur brise les os. La fille regarde la scène de sa cachette, figée de terreur. Elle détourne finalement le regard et tente de se cacher le plus profondément possible dans les blés.
La fin de la journée passe, puis la nuit, marqué par les bruits du repas interminable du trool. Finalement au petit jour le trool s’en va, emportant ses restes,  ne laissant qu’une seule rescapé derrière lui.

Quelques heures plus tard, un jeune aventurier passe par cette route découvrant la scène du massacre, il découvre aussi l’enfant, le regard vide de toutes émotions. Il décide de la porter à Bonta, où l’enfant est remis à son père, un boucher ravagé par le deuil de sa femme dont il incombe sa fille. Elle finira son enfance sur Incarnam mais ça c'est une autre histoire


Dernière édition par Ylsemillia le Lun 2 Fév 2015 - 3:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylsemillia
Prespic
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 24
Grade : Jeune Nedora
Date d'inscription : 25/04/2009

Personnage
Nom: Ylsemillia
Dieu: Iop Iop
Cercle de puissance:
172/200  (172/200)

MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   Mer 6 Mai 2009 - 20:15

Ylse se baladait tranquillement au hasard des champs d’Incarnam, le regard dans le vide, se désintéressant des blés d’or, des fleurs chatoyantes ou du ciel tacheté de coton. Elle arriva près de la taverne du vétéran,  pénétra dans la salle où les serveuses s’activaient gaiement et alla s’asseoir dans un coin à l’écart. De l’autre côté de la salle un groupe de jeune aventuriers dansaient et riaient aux son d’une flûte d’un disciple d’Osamodas. Ils semblaient se désintéressaient de la jeune Ylsemillia mais cependant certains regards moqueurs fusaient en sa direction. Mais les moqueries n’atteignaient que rarement la jeune Ylse, elle voyait les choses différemment des autres, là où les autres voyaient seulement la vie qui commence jour après jour, elle ne voyait que la mort approchant pas à pas.
Depuis la mort de sa mère elle n‘avait jamais rit, jamais sourit, marqué à jamais par les sévisses d‘un mal intérieur, s’accablant chaque jour un peu plus elle revoyait chaque nuit l’horrible massacre et entendait sans fin le râle des mourants.
Son père trop accablé de souffrance, l’avait confié quelques semaine après à l’orphelinat d’Incarnam, ne supportant plus de voir sa fille. Ylsemillia avait alors concentré toute son énergie vers son Dieu Iop. Depuis ses dix ans elle apprenait aussi à mi-temps l’art de l’escrime et l’autre partie du temps était consacrés à la prière et à son nouveau métier: l’agriculture.
Quelques jour plus tard alors qu’Ylsemillia se reposait adossée à une meule de foin un homme à l’allure de griffon s’approcha d’elle et lui dit : « Il est temps, suis moi » . Sur le coup la jeune Iopette ne comprit pas ce que le griffon venait de lui dire, elle se sentit se lever et suivre l’oiseau mais tout sembler flou. Ensemble ils traversèrent les champs céréaliers et arrivèrent a l’extrémité Ouest de l’île, là une montgolfière légèrement bercée par la brise était arrimé à un piquet.
Enfin Ylse, du haut des ses quinze ans, allait descendre à Astrub, ses vraies aventures commençaient.


Dernière édition par Ylsemillia le Lun 2 Fév 2015 - 3:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordust
Nedora d'Or
avatar

Nombre de messages : 2901
Age : 27
Grade : Conseillé Nedora
Guilde : The Triple Crown
Date d'inscription : 25/11/2008

Personnage
Nom: Mordust
Dieu: Crâ Crâ
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   Jeu 7 Mai 2009 - 13:02

C'est horrible comme histoire mais c'est très bien raconté je trouve. Je ne suis pas sûr de moi mais je sens quelques inspirations issus de la fameuse BD "trolls de troy", j'ai raison? (^^)
Sinon le terme "le bois sombrement éclairé" me fait rire, sympathique vision d'un bois dans pénombre.

Bref, j'aime bien, c'est immonde le passage ou tu décris le trool en train de manger le lot de paysans.

Juste un truc qui me chafouine, j'imagine bien le premier récit raconté par une aventurière en herbe se forgeant une expérience en explorant les plaines de cania. Hors le deuxième récit parle de la petite ile flottante d'Incarnam et de ta descente vers Astrub vers l'aventure. Du coup, j'arrive pas à faire le lien entre les deux parties, c'est le seul défaut que je trouve à ton ensemble. J'imagine plutôt comme parcours logique: Incarnam => Astrub => Bonta=>cania, alors que toi ça fait: Bonta => cania =>Incarnam => Astrub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylsemillia
Prespic
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 24
Grade : Jeune Nedora
Date d'inscription : 25/04/2009

Personnage
Nom: Ylsemillia
Dieu: Iop Iop
Cercle de puissance:
172/200  (172/200)

MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   Jeu 7 Mai 2009 - 16:29

Tout d'abord merci.
/HRP Je sais que ça peut étonner mais je ne sais pas pourquoi il me semblait logique de faire Petite enfance avec ma famille, enfance Incarnam et ensuite descente à Astrub dans la vraie "vie" du monde des douzes.
Oui je suis une fan de troll de troy et de ce genre d'univers ^^ /HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehemin
Nedora d'Or
avatar

Nombre de messages : 2109
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2007

Personnage
Nom: Tehemin
Dieu: Sacrieur Sacrieur
Cercle de puissance:
185/200  (185/200)

MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   Ven 22 Mai 2009 - 11:20

Je suis désolé pour ce qui est arrivé à ta mère, mais tu sais, ce n'est pas de ta faute, tu étais jeune, tu ne pouvais pas savoir...

/Hrp/ Très sympa en effet. Moi ça me choque pas plus que ça le retour à Incarnam. /Hrp/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xantah
Piou
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 37
Grade : Neutre
Date d'inscription : 05/10/2008

Personnage
Nom: Xantah
Dieu: Feca Feca
Cercle de puissance:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   Ven 22 Mai 2009 - 14:43

/HRP/ J'adOOooore bravo /HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique d'une lame   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique d'une lame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo
» La lame du ven... euh sang !!!
» la lame djinn, comment ça marche?
» [Fan-fiction] Chronique des ombres
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque d'Amakna :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: