Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

 

 [Background] Malycorne ou la vie sauvage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   Malycorne   

Malycorne
Nombre de messages : 36
Guilde : Piwates des Kawaibes
Age : 26
Date d'inscription : 01/05/2008

Mercenaire
Nombre de contrats: Malycorne
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
[Background] Malycorne ou la vie sauvage. Empty
MessageSujet: [Background] Malycorne ou la vie sauvage.   [Background] Malycorne ou la vie sauvage. EmptyMer 2 Juil 2008 - 12:51

LIVRE I
[Background] Malycorne ou la vie sauvage. 38657510


CHAPITRE I: NAISSANCE

C’est par une froide nuit de Desendre que je fut conçut . Et neuf mois plus tard, j’était né. De parent Iop et Sacrieur, j’adorait les boucheries héroïques et foncer dans le tas, peu importe le risque à prendre, le tout avec un QI d’huître. Le mélange était parfait. A neuf ans, mes parents m’envoyèrent à l’institut Grilembore pour y faire mes études…


CHAPITRE II: ROULER JEUNESSE

Je me fit beaucoup d’amis dans cette école, malgré mon air téméraire, têtu et pas vraiment studieux, je réussit non pas sans mal mes examens. Lorsque j’eu douze printemps, je dut choisir mon dieu, ma période d’initiation commençait.
Je choisit naturellement le dieu Iop et à partir de ce moment la, mon aventure commençait…


CHAPITRE III: INCARNAM

Je pris mon baluchon, dit au revoir à mes parents et monta dans le dirigeable brigandin direction Incarnam. A mon arrivé, le protecteur de la cité volante Ganymède m’appris les rudiments et autres astuces pour explorer ce vaste monde des Douzes. Je me débrouillé plutôt bien, envoyant les bouftons et autres parasites dans les abysses je finit par acquérir beaucoup d’expérience. Je finis par quitter Incarnam en quête de monstre plus robuste à défier. Un milicien me fit descendre à Astrub…


CHAPITRE IV: ASTRUB

Je descendis donc à Asturb. C’est une ville très prospère et bruyante ou de multiples langages prolifèrent comme des sousouris. Quelques une me sont familiers d’autres moins…
Tenez un jour un drôle de type m’agresse et me dit:
C 1 pur pano tro B1 jte la fé 3000K

Alors attend en Amaknéen sa donne quoi?
Fin bref, Astrub n’est pas vraiment une ville pour moi. Je ne m’attardait point dans la cité et je partis à la recherche de monstres puissants.


CHAPITRE VI: PLAINE DE CANIA

J’ai enfin trouvé mon bonheur vers la plaine de Cania, la fameuse zone des Porkass. Ladite rumeur prétend que les Porkass sont le fruit de l’accouplement d’un sanglier et d’un cochon de lait, si si c’est vrai. Bref. Je pourfendis, décapita et expurgea un bon millier de ces marins d’eau douce lorsque un événement terrible se produisit…


CHAPITRE VII: LA MORT DE MES PARENTS

La nouvelle me parvint par Tofu Voyageur. Une lettre d’un ami racontait ceci:
C’est moi-même qui ai découvert les corps. Désolé c’est vraiment trop horrible, c’est l’œuvre du Dragon Cochon et de ses sbires. Un message était posé près des cadavres. L’écriture cochonnaille était illisible mais Harry Stote a réussit à le déchiffrer. Cela disait:

Grunk Nous pas content méchant Iop bobo
Porkass et abîmé jolis corps tout violet
d’eux. Gruiik génocide cochonnaille
suffite nous avoir vengé Porkass Grunk .
Dieu Dragon Cochon.

Voila pour le message. Je suis vraiment navré. Juste je me permet de t’envoyer la note de frais de traduction plus la taxe Tofu Private Company, j’ai plus un rond en ce moment.
Ton ami de toujours XXX
Après avoir lu ces mots, la haine, la colère et le désespoir s’emparèrent de moi. J’ai juré de tuer le Dragon Cochon et tous ses porcs…


CHAPITRE VIII: ERRANCES

Quelques semaines plus tard, je sombrais dans l’alcool et devint rapidement un habitué de la taverne Alakarte. Un pandawa déchu également un habitué du bar ma pris sous son aile un petit moment avant de devenir mon mentor. Enfin bon, il m’apprit surtout à consommer l’alcool non pas avec modération mais avec sagesse… Il m’invita à de nombreuses soirées privées ou la débauche et les beuveries sont des événement très courants pour soi-disant me remonter le moral…
Et c’est au cours de l’une de ces soirées que je fit la rencontre d’une très belle Crâette du nom de Wendy. Après quelques temps passés à ses côté pour flâner prés du port de Madrestam nous finîmes par nous marier. Ceci fait je peut maintenant vivre pleinement ma vie.


CHAPITRE IX: CROISADES

J’ai maintenant quinze printemps et je décide de partir à la conquête du monde des Douzes et explorer les multiples coins et recoins de cette vaste contrée. Aujourd’hui je veut aller découvrir l’île d’Otomai mais la route sera longue et semée d’embûche. Je l’apprendrai à mes dépends…

/HPR/ Je remercie Kamy pour m'avoir donné l'autorisation d'utiliser le petit avatar "clint" pour la présentation de mon histoire./HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Background] Malycorne ou la vie sauvage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création d'une section background
» La waaagh ! maritime sauvage (ça en fait des mots)
» LES ENSANGLANTES FIDEENS (Background de la Garde Impériale de Magarch)
» Demande de réintegration de Gl, Xtazz et d'un pokémon sauvage.
» L5R 4th edition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque Nedora :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: