Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tirer un trait sur son passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alberich
Intendant Nedora
Intendant Nedora
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 23
Grade : Nedora
Date d'inscription : 27/03/2014

Personnage
Nom: Alberich de Beresaad
Dieu: Ecaflip Ecaflip
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Tirer un trait sur son passé   Sam 25 Juin 2016 - 20:11

25 juinssidor 646

Sufokia

On frappe à la porte de Mactyr, brave boucher du sud du continent.
Sa femme étant partie faucher le blé et sa fille dormant à l'étage, il n'attend à priori personne.

"Qui peut bien me déranger en plein après-mid..."

_Ca faisait longtemps, Mactyr.

_...Alberich.

_Tu n'as pas l'air heureux de revoir un ancien compagnon ?

_Si... comment vas-tu depuis le temps ?.. Je peux.. t'offrir un thé !

_Je veux bien.

_Beaucoup de lait beaucoup de sucre comme dans le temps ?

_Bonne mémoire.



Dans le salon. Tandis que son hôte peine à trouver ses mots,
son invité prend son thé tranquillement assis dans un beau canapé en cuir de bouftou.



"...Ecoutes Alberich. Je sais.. que tu sais à mon sujet.. et je devine.... qu'il est trop tard pour dire pardon."

_Tu as toujours très bien deviné.

_...Dis-le moi tout de suite ! As-tu vraiment l'intention de créer des problèmes ici en présence de ma petite qui dort juste à l'étage ?!

_Non. Si celà peut te rassurer, je n'ai pas l'intention de te régler ton compte sous les yeux de ta fille.

_...Tu fais donc enfin preuve de bon sens ! Les aventuriers de la route, cette vie, c'est fini tout ça !
Je sais que j'ai agi comme le dernier des pourris envers toi ! Je peux comprendre que tu cherches la vengeance mais..

_Encore faux. Si j'étais vraiment venu ici dans une optique de pure vengeance,
celà aurait été avec les cadavres de ta femme et ta fille sous chaque bras.
Mais avec le recul, je me dis qu'après tout elles ne pouvaient pas savoir...
Ton avis de recherche a comme le miens été détruit juste avant ta peine, que tu as d'ailleurs eu bien maigre en comparaison à la mienne grâce aux renseignements que tu as donnés sur nous pour que la milice nous coince, et je pense être le seul à encore en posséder un exemplaire.

_Ecoutes Al. J'en ai fait des nuits blanches à vouloir changer le passé, je l'aurais fait si j'avais pu. Mais je ne suis plus le même qu'il y a dix ans !
J'ai vite abandonné l'idée d'espérer le pardon de ta part, mais pour elles, je t'en supplie accordes-le moi et pars sans faire d'histoires !



L'Ecaflip semble las, et après avoir fini son thé reprend d'un ton nonchalant et cynique, avec un sourire exhibant ses canines:



_Tu ne m'as donc toujours pas compris. Alors je vais être plus clair.
Toi qui pour échapper à ta sentence n'as pas hésité à sacrifier mon épouse et trois de mes hommes,
Tu crois parce que je t'ai dit que je ne te tuerai pas sous les yeux de ta fille,
que tu vas susciter ma compassion ou ma pitié en me suppliant de t'épargner au nom de ta petite famille? Non, non Mactyr, tu sais très bien qu'avec moi ça ne marche pas comme ça.


Le boucher perd son air anxieux, pour laisser place à un ton fataliste puis colérique tout en se promenant près du buffet comme s'il y cherchait quelque chose:


"Toujours le même, à ce que je vois... eh bien soit! Puisque tu y tiens tant, quand et où veux-tu qu'on règle ça, une bonne fois pour toutes ?!"

_Celà dépend de toi. Où et quand veux-tu donc mettre fin à ce vaste mensonge qu'est devenu ton existence ?

_Ici-même, dans mon grand fauteuil...... Après avoir effacé la tienne !!!


Mactyr tire alors un hachoir du buffet mais Alberich est plus rapide. Lui sort un tromblon scié qu'il cachait derrière sa jambe sous son pantalon.
Son tir atteint le boucher en pleine poitrine et le projette contre le buffet, puis l'homme s'écroule au sol sur le dos en toussant une gerbe de sang. Et L'Ecaflip approche doucement, avec toujours le même sourire cynique.





"Quelle ironie. Elle me rappelle une belle jeune fille que j'aimais, et qui a fini comme toi la poitrine truffée de cailloux. Allons ne prends pas cet air ahuri, tu la connais cette histoire. Mais tu vois, ta fin et la sienne ont une légère différence. Toi, tu n'as pas eu la chance d'avoir des seins aussi beaux et généreux que les siens. Donc même comme ça... J'ai peur que tu ne puisses pas imaginer à quel point pour elle ça a du être douloureux. Tu as balancé pas mal de conneries pendant ces cinq dernières minutes, mais avec le fait que le pardon soit exclu, il y a une autre chose sur laquelle tu ne te trompes pas: il faut savoir un jour tirer un trait sur le passé.
Tu peux donc interpréter comme celà le fait que je te tue, plutôt que comme une basse vengeance."


Une voix d'enfant se fait entendre.

"Papa ?"

...

"Oh ? On dirait que notre petite explication a réveillé ta fille. Remercies-en ton dieu, tu vas ainsi pouvoir échanger une dernière parole avec elle.
Un traîtement de faveur pour les gars dans ton genre. Mais en tant qu'ancien camarade je te devais bien celà, après tout.
... Adieu !


Alberich dépose le vieil avis de recherche de Mactyr sur le buffet, puis quitte rapidement les lieux, le coup de feu ayant du alerter le voisinnage.



_________________
Rares sont ceux qui sont dignes de diriger. Rares sont ceux qui sont dignes d'être dirigés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tirer un trait sur son passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour vers le passé!
» Une Grosse Cochonne toute mouillée se fait tirer par 2 mecs
» Passé sombre.
» [RESOLUE] Impossible de tirer d'avantage au peinturator
» Problème Ecran - trait vert horizontal au milieu -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque d'Amakna :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: