Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le soulier de Sadida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilamai(Ryusei)
Intendant Nedora
Intendant Nedora
avatar

Nombre de messages : 1238
Age : 21
Grade : Grand Nedora
Guilde : Hawkeye
Date d'inscription : 09/11/2015

Personnage
Nom: Ilamaï
Dieu:
Cercle de puissance:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Le soulier de Sadida   Dim 28 Fév 2016 - 17:59

Le soulier de Sadida
Guide de classe pour avoir la classe




Profil du Sadida



Spécialité : mage vaudou et invocateur de poupées

Points forts : invocation, entrave, cogneur

Caractéristiques principales : Force, Intelligence

Premiers sorts : La Bloqueuse, Poison Paralysant, Ronce

Tactiques favorites :
- jouer avec des poupées qui vont se battre à ses côtés
- empoisonner l'existence de l'adversaire
- immobiliser l'ennemi en l'empêtrant dans des mauvaises herbes
- se transformer en arbre pour se protéger
- voler la vie des invocations
- retirer les envoûtements encombrants





Présentation



Un nom étrange


Les fidèles du dieu Sadida se groupent sous le nom de "Soulier de Sadida", ce qui en langage Sadida signifie approximativement : "Ceux dont les souliers aux semelles de vent, et lacés par de verdoyants feuillages, font éclore la rosée et la joie sur le coeur du dieu Sadida, du tréfonds jusqu'à l'orée des bois, parfumés de senteurs exquises et musquées". Cette curieuse expression en a intrigué plus d'un. Avant toute chose, il faut savoir que les Sadidas sont extrêmement susceptibles quant à ce qui touche leur plante de pieds. Certains disent qu'ils l'ont dure comme de la corne. D'autres disent que cette partie de leur anatomie est plutôt fragile. d'autres enfin qu'elle a une drôle d'odeur. Mais nul ne sait (à moins d'être Sadida) ce qu'il en est vraiment. Toutefois, ne posez jamais la question à un fidèle du dieu feuillu ; il pourrait vous en coûter cher, car les Sadidas détestent qu'on parle de leurs pieds ! Aussi se garde-t-on généralement de demander le comment du pourquoi du Soulier, de peur de se prendre un coup de bâton bien placé.



Passeurs de songes & Gardiens des lieux

On pense souvent que les Sadidas dorment tout le long du jour. a vrai dire, ce qui est pris pour un sommeil profond est en réalité une activité intense... qui s'apparente au rêve. Les Sadidas nomment cela "faire le passeur de songes". Un Sadida qui rêve peut se démener dans l’Éther pour capter les énergies qui donneront vie à ses poupées. Il est aussi friand des enseignements prodigués par les esprits de la forêt et les petits dieux, il apprendra d'eux où se trouvent les plantes dont il a besoin pour ses onguents et ses poisons. Cet état végétatifs lui permet aussi de converser avec les plantes et les arbres : si un Sadida a besoin de cueillir une plante, voire de couper un arbre, il lui demandera la permission au préalable. Tout simplement parce que le Sadida est en parfaite harmonie avec la nature. (Les esprits chagrins signalent que c'est surtout parce qu'ils ont le pouvoir de se métamorphoser en arbre. Et que refiler un coup de hache à son pareil, ça ne se fait pas).

Certains Sadidas s'érigent en gardien des lieux. Ils usent de leur Puissance Sylvestre (un sort qui leur permet de se transformer en arbre) pour se fondre dans le paysage, et restent ainsi, vigilants, scrutant les alentours. Si certains lieux, bordés d'arbres, donnent l'impression de vous observer, vous pouvez être sûrs que les Sadidas vous surveillent !





Culte de Sadida



Le Dieu Sadida


On dit que "Ni le soleil, ni Sadida ne peuvent se regarder en face". Peut-être est ce pour cela qu'il porte un masque : afin que tous, dieux comme mortels, puissent converser avec lui. Sadida est le dieu végétal par excellence : faire germer, éclore et fleurir est sa principale source de plaisir; ses fidèles tirent leurs pouvoirs de la vie végétale, qu'ils détournent à leur avantage. On l'aperçoit de temps à autre durant les nuits printanières, lorsque la lune est ronde, dansant sur les crêtes, suivi par une ribambelle de bourgeons et de fleurs...



Le Temple Sadida

Les fidèles de Sadida édifièrent leur temple à proximité de la forêt Maléfique. Le temple et les fidèles forment un rempart sacré contre la malédiction qui toucha jadis cette forêt, et dont on sait peu de choses au demeurant... si ce n'est que des créatures peu fréquentables s'y terrent : les Sentinelles Sadida veillent à ce qu'elles ne s'en échappent pas !

Un arbre colossal siège dans le temple. Certains disent qu'il est le frère de sève du Chêne Mou ; il est au moins aussi vieux que lui. D'autres pensent qu'il est un avatar de Sadida, qui attend paisiblement que le dieu vienne s'incarner en lui...





Expressions Typiques - Parler le Sadida

Les Sadidas emploient volontiers des expressions qui évoquent le règne végétal, et la nature : frapper comme la foudre, être né de la dernière pluie... En voici quelques autres :

Avoir la main verte : se dit d'un Sadida qui est habile dans l'art floral et arboricole. Compliment.
Avoir du pot : se dit d'un Sadida Chanceux.
Avoir des montées de sève : se dit d'un Sadida amoureux.
Avoir la broussaille en feu : être irrité.
Être une belle plante : se dit d'une Sadidette qui a du charme.
A fleur de Ronce : se dit d'un Sadida impulsif, prêt à se battre.
Couper l'herbe sous le pied : se dit d'un Sadida passé maître dans l'art de faire pousser des ronces aux pieds de ses ennemis.
Donner une volée de bois vert : infliger une correction sévère.
Faire feu de tout bois : se dit d'un Sadida qui se bat au péril de sa vie. On dit aussi : Montrer de quel bois on se chauffe.
Je donne ma langue de bois : donner sa parole.
Casser la graine : se dit d'un Sadida qui a interrompu l'enseignement prodigué par son maître, ou n'écoute plus les esprits de la nature.
Sortir du bois : période initiatique durant laquelel le Sadida adolescent quitte son foyer pour parcourir le Monde et vivre sa vie d'adulte.
Avoir passé le coin du bois : Perdre la raison. Se dit des Sadidas qui sont restés trop longtemps hors des forêts.


Livre écrit par Ganymède et Herdegrize



Ajout : Livre du temple



SADIDA
Le Maître des Poupées

Le Danseur aux Semelles de Vent

Le Père du Peuple des Arbres

Le Dieu Feuillu




Ses commandements :
Tu arroseras tes plantes de pied pour conserver un pas souple et vigoureux.
Tu feras plusieurs siestes par jour, en prenant garde à ne pas te perdre dans tes rêves.
Tu continueras à jouer à la poupée quel que soit ton âge.
Tu organiseras des spectacles de marionnettes les jours de fête.
Tu feras des fleurs à tes amis, et tu empoisonneras l'existence de tes ennemis.
Tu danseras sous la lune jusqu'au bout de la nuit.
Tu cultiveras la patience, mais tu feras attention à ne pas prendre racine.
Tu honoreras la mémoire de tes ancêtres afin de mériter ta place dans l'arbre généalogique.
Tu ne seras point curieux, tu respecteras la volonté de ceux qui veulent préserver leur jardin secret.
Tu ne fumeras pas la pelouse sacrée en dehors des cérémonies.

Si tu ne suis pas ces préceptes, tu devras repiquer une rangée de cactus sans mettre de gants en signe de pénitence.

Ses divins Attributs et Accessoires :
Le Masque Chamanique
Les Poupées

Symbole de ses disciples :
Le Soulier


Loué soit Sadida, le Dieu aux Mille Amulettes !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Le soulier de Sadida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma mule,sadida 151.
» Tree Sadida D''amakna
» Sadida pour vous servir
» Up ma sadida 200 !!!
» [Sadida] 199 Sadi-green parrainés par White-need et Killermatt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque d'Amakna :: Histoires, livres et légendes du monde des XII :: Guides de Classes-
Sauter vers: