Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [02/11 ~ Event] Gala à Lhambadda !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   Invité   


MessageSujet: [02/11 ~ Event] Gala à Lhambadda !   Sam 1 Nov 2014 - 4:10

Alors que vous marchez, tard, dans la rue, sombre et déserte, vous trouvez ce faire-part, coincé entre les pierres qui pavent votre chemin solitaire.

Peut-être n'est-ce pas une bonne idée de le ramasser... mais après tout, qui a déjà regretté d'avoir été à un mariage ?



[HRP : Cette animation vous est proposée ce dimanche 2 novembre à 15h par les Conteurs de Baalivernes sur Sumens avec l'aide du Maître du Jeu Mal-Jabar ! Nous vous attendrons nombreux ce dimanche à 15h en [4,-21] !


/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
   Invité   


MessageSujet: Re: [02/11 ~ Event] Gala à Lhambadda !   Lun 1 Déc 2014 - 18:41

Les Noces Funèbres : le compte-rendu

Un mariage, ça n’a que des aspects positifs… ou pas, comme vous diront la plupart des couples mariés que vous rencontrerez !

En tout cas, la fête organisée pour le célébrer est l’un d’entre eux. Et c’est pour cela que nombreux furent les aventuriers à répondre à l’appel ce deuxième jour du mois placé sous la protection du Saigneur Macabre : le buffet et l’alcool avaient rameuté pas mal de monde, tandis que le marié se faisait désirer et que le père de la mariée racontait à qui voulait bien l’entendre à quel point il était fier de sa petite chérie !


Quelques minutes après l’heure prévue pour le mariage, le marié ne se présentant toujours pas à la salle de théâtre du Manoir de Lhambadda, la jeune femme, n’y tenant plus, courut à l’étage du bas, espérant voir arriver son prince charmant par l’une des fenêtres de la grande bâtisse.

Hélas, elle ne vit pas le bellâtre, mais, peu après son départ, un cri strident retentit, ce qui mit tous les aventuriers – y compris l’inspecteur Cajette, venu pour l’occasion – en alerte.

Descendant à la cave, ils trouvèrent la mariée couverte de sang, sa belle robe tâchée de rouge, et apparemment sans vie.


À deux pas de la scène de crime, les aventuriers trouvèrent un morceau de bandeau où figurait l’insigne des Roublards. Il n’en fallut pas plus pour que les fourbes soient accusés et que tous filent en direction de la vieille église en ruine d’Astrub dont le passage secret menant au temple célébrant le culte Roublard n’était plus secret depuis bien longtemps.


Mené par le trèèèès courageux inspecteur Cajette (si, si, on vous assure), les aventuriers empruntèrent le passage et se retrouvèrent au Temple où ils ne trouvèrent, malheureusement, rien de plus qu’un vieux tas d’os cliquetant et amateur de mauvaise musique.

Kliklak, de son petit nom, fit le pitre pour des aventuriers blasés avant d’être « interrompu » par un costaud souhaitant obtenir les renseignements qu’ils étaient venus chercher.

Ce n’est pas sans rechigner – et sans demander aux aventuriers de lui offrir quelques bières pour son corps squelettique – que le curieux individu fit savoir aux aventuriers qu’il avait possiblement vu un roublard et un homme en costume de marié se diriger vers une crypte non loin du Temple. Sans même attendre la fin de la phrase du pauvre Kliklak, heureux que des gens s’adressent à lui, les aventuriers filèrent vers la crypte en question.


Dans la crypte, les aventuriers tombèrent nez à nez avec Viktorh, le « marié » et un roublard semblant faire affaire.

Le roublard, protégeant le jeune homme qui prenait la fuite, s’en prit aux aventuriers qui reçurent une sévère correction.


Une fois remis de leur bottage de fesses dans les règles de l’art, les aventuriers se demandèrent où le roublard avait bien pu filer mais un heureux hasard – ou un complot bien ficelé – fit qu’un papier était tombé de la poche du roublard pendant sa propre fuite, annonçant clairement la suite : « Taverne… Astrub… champs », seuls ces mots étaient lisibles, mais il n’en fallut pas plus aux valeureux inspecteurs pour découvrir que le roublard parlait d’une taverne secrète cachée dans une grange.

Ils s’y rendirent, arrivant tous avec plus ou moins de retard, pour y découvrir un spectacle troublant ; la mariée qu’ils cherchaient gisait, inerte, dans les bras de son bien-aimé souriant.

Face à ce curieux spectacle, le marié balbutia quelques explications mais, avant qu’il eut pu finir celles-ci, la belle jeune femme se releva et s’étonna des sensations que procurait la mort.


Elle expliqua alors tout ce qui s’était passé depuis sa mort au Manoir de Lhambadda : Viktorh avait déguisé son suicide en meurtre, mais elle avait en fait décidé de se donner la mort pour rejoindre le beau jeune homme, mort depuis fort longtemps, afin qu’ils puissent s’unir ; comment, en effet, un prêtre aurait-il pu accepter de marier une vivante à un mort ?

Tout semblait bien finir, mais une question restait en suspens pour l’inspecteur Cajette ; qu’était devenu le Roublard qui les avait attaqués dans la crypte ?

Viktorh les informa qu’il avait engagé l’homme, mais que celui-ci était à la botte d’un autre Roublard dont le simple nom suffit à faire trembler le disciple de Iop : Abou Daboum. Ce dernier avait en effet échappé tellement de fois à une arrestation par l’A.N.E… ce ne serait pas le cas cette fois, il le jurait sur la tombe de Roger Messebonde, l’ancien directeur de la désormais célèbre agence !

Le jeune homme ne put indiquer qu’une chose aux inspecteurs en herbe : le roublard avait son quartier général dans les alentours du lac de Cania.

Y fonçant, c’est un spectacle terrifiant qu’ils y trouvèrent : Abou Daboum se tenant face à eux, semblant plus énervé que jamais de revoir son ennemi l’inspecteur Cajette.


Les deux ennemis se faisaient face, et Abou Daboum n’avait certainement pas envie de se retrouver derrière les barreaux. Il fit donc usage, encore une fois, de sa célèbre flûte qui lui avait déjà permis de fuir l’A.N.E. en descendre 643 pour invoquer une énorme Arakne qui fonça sur le groupe d’aventuriers.


Luttant pour leur vie, les aventuriers subirent de lourds dommages mais, au bout d’un moment, ils virent l’Arakne se tourner sur le dos et se recroqueviller… morte.


À peine le monstre vaincu, un milicien lourdeau et un peu maladroit arriva sur l'aire de combat, contemplant l’étendue des dégâts. Annonçant que, prévenu par l’inspecteur par tofu privé, il venait arrêter Abou Daboum, il ne put que constater que ce dernier avait encore une fois pris ses jambes à son cou. L’inspecteur, serrant les poings, se mura alors dans le silence et disparut pour le restant de la journée…

… et pendant ce temps, on entendait un rire porté par le vent.


[HRP :

Les Conteurs de Baalivernes tiennent tout d’abord à s’excuser pour le retard avec lequel ce compte-rendu est présenté.

Cette animation a pu être réalisée avec l’aimable participation de [Mal-Jabar], que nous remercions du fond du cœur, qui a incarné les rôles du roublard de la crypte et de l’Arakne de fin d’animation et qui nous a fourni les skins nécessaires à la réalisation de l’animation.

Merci également à :

Sigyn, pour le rôle du père de la mariée et du milicien en fin d’animation.
Khamelot / Korba-Vardhaj, pour le rôle de Kliklak.
Arthalis-Errel / Vil-Age, pour le rôle du marié.
Adapa / Silvess, pour le rôle d’Abou Daboum.
Innocence, pour le rôle de la mariée et de l’inspecteur Cajette.

Vous avez participé à l’animation ? N’hésitez pas à nous laisser vos impressions à la suite de ce compte-rendu, nous les lirons avec la plus grande attention afin d’en tenir compte pour une prochaine animation.

Ça vous a plu et vous aimeriez passer « de l’autre côté du rideau » ? C’est possible ! Les Conteurs de Baalivernes recrutent. Plus d’informations sur notre forum en cliquant sur le Duc ci-dessous :


HRP
Revenir en haut Aller en bas
 
[02/11 ~ Event] Gala à Lhambadda !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [02/11 ~ Event] Gala à Lhambadda !
» [Event Djaul]
» MTGO Sealed Premier event.
» [event]La Famakna souffle sa première bougie
» [Event] Dernier Hommage à Vil Smisse 1.29

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: La Gazette d'Astrub :: Archives de la Gazette d'Astrub-
Sauter vers: