Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
CalendrierFAQAccueilRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

 

 La vie d'un énutrof...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
   Enutrof-d-el   

Enutrof-d-el
Nombre de messages : 121
Guilde : Spiriti Sanctum
Age : 29
Date d'inscription : 07/11/2007

Mercenaire
Nombre de contrats: Enutrof-d-el
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La vie d'un énutrof... Empty
MessageSujet: La vie d'un énutrof...   La vie d'un énutrof... EmptyMar 10 Juin 2008 - 22:32

En l'an 544, un incident s'est produit, une expérience qui utilisait un ingrédient crée par nos très chers disciples d'Eniripsa fut une catastrophe.

En l'an 545, plusieurs personnes sont infectées par cet ingrédient que les disciples d'Eniripsa conseillaient contre la mulouiolle, maladie de l'époque, cependant, deux cas étaient graves car dans un premier temps, une personne infectée tombait enceinte, et dans un second temps, l'enfant de cette personne ne ressemblait plus à Enutrof, on ne pouvait donc pas dire qu'il était un disciple du Dieu de la fortune et de la richesse.

Malgré les efforts des meilleurs savants, disciples d'Eniripsa du Monde des 12, cette maladie était irréversible. Cette famille qui allait avoir un enfant s'appelait Gazouilli le père Briochedorée et la mère Croissantlune. Ils avaient déjà trouvé un nom à cet Enutrof. Il allait s'appeler Enutrof-d-el sous le signe de la déesse de la guerre autre que la déesse Sacrieur.
Cet Enutrof pas comme les autres naquit avec un lourd fardeau, ou plutôt une malédiction : pendant les nuits de pleine lune, il se transformait en Meulou, quand le ciel étoilé affichait une demi-lune, il se transformait en Mulou affamé.
L'an 546, Enutrof-d-el vient au monde, il quitta le château d'Amakna très rapidement pour aller chasser du bouftou et pour éviter de mettre sa famille en danger.
L'an 547, l'Enutrof rentra dans une guilde du nom de Spiriti Sanctum , cette coalition lui faisait penser à une vraie famille et il trouvait ça génial, c'était comme une seconde famille pour lui mais seulement, Enutrof ne leur avait jamais parlé de sa malédiction.

Deux jours plus tard..

"Salut Del, ce soir on se fait quelque chose pour ton équipement et pour augmenter ton cercle?" Demanda quelqu'un.
"Euh sans façon je préfère aller dormir." Répondit l'Enutrof.
"Dormir mais pourquoi tu as déjà dormis tout aujourd'hui, tu ne veux pas devenir un Sadida tout d'même?" Dit en riant un jeune inconnue.
"Bah disons que ... euh"
Del se souvenait à présent de sa malédiction, il n'avait pas l'intention de tout leur dévoiler, de peur d'être exclu, méprisé.
"Allez dit tu t'es trouvé une Enutrofette!"
"Non si je te le dis, ne pars pas avant la fin je t'en supplies" Risqua l'Enutrof dans un sursaut de folie.
"Bien sûr je t'écoute"
"Certains soirs comme celui-ci, je me transforme..."
"Tu quoi? Tu te transformes tu dis? Tu plaisantes?"
"J'ai l'air de plaisanter? Cria l'Enutrof en colère, qui, visiblement de plaisanter pas du tout.
Je me transformes les soirs de demi-lune en quelque chose d'effroyable, une chose comparable à ce qui vit à la forêt de Litneg. Le pire, c'est les soirs de pleine lune, alors..." L'enutrof commençait à trembler.
Je me transforme en Meulou." Le silence se fit, Del devint très triste.

"Je comprends, as tu essayé d'aller voir la tribu des Zoths? Le sergent en personne pourrait certainement guérir ce genre de maladie. Je t'aiderais à résoudre ce problème si tu le souhaites car ils ne sont pas très amicaux.. Seulement quand ils ont une dague sous le cou."
"J'accepte avec plaisir" Répondit l'Enutrof, avec une joie indescriptible qui se lisait sur son visage dégarni.

L'an 548,
Les Spiritis partirent ensemble voir le chef Zoth afin d'obtenir des informations sur la guérison. Zoth, après s'être gratté le front, répondit : "Réponds juste à une question ou tu mourras injustement"

Cette énigme était :
"Je suis ton ombre et à la fois ton pire désespoir, je suis le sentiment que tu redoutes le plus? Qui suis je?"
L'Enutrof réfléchit et trouva la solution de suite.
"La réponse est : la solitude"

Le chef Zoth, exténué par l'intelligence de ce dernier, répondis d'un signe de tête.
"Bien jeune Enutrof, je vais à présent guérir tes maux, bien que cela est d'un ennui mortel"
"Merci beaucoup"
"FATAAAAALLLL ERROR BIBPIP L'ABEILLE TZZZZZZZZZ" Le Chef Zoth prononça un rituel avec des paroles incompréhensibles.
"Voilà, tu es guéris de cette malédiction, j'espère que tu reviendras me voir. Et voici pour toi un présent, un chapeau Zoth."
"Je vous remercies, il me va à ravir."

Les Spiritis repartirent pour de divers donjons et ceci fut la fin des malheurs de l'Enutrof-d-el.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
   Ghama-Noula   

Ghama-Noula
Nombre de messages : 767
Guilde : Sammar
Age : 28
Date d'inscription : 16/12/2007

Mercenaire
Nombre de contrats: Ghama-Noula
Nombre d'animations:
Nombre d'élèves:
La vie d'un énutrof... Empty
MessageSujet: Re: La vie d'un énutrof...   La vie d'un énutrof... EmptyMar 10 Juin 2008 - 22:44

Hmmm Enutrof, tu n'as pas tout dit, hehe. Sinon, je trouve ton histoire un peu étrange et burlesque, mais elle reflète bien l'auteur.

ps : j'ai corrigé toutes ses fautes, et j'ai tourné les phrases différemment, pour que ce soit un peu rédigé. (j'ai aussi enlevé les incohérences)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bcl-roleplay.com/
 
La vie d'un énutrof...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Enutrof] 199 - Droop-fou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: Le village d'Amakna (Section Role Play) :: Bibliothèque Nedora :: Histoires et récits des aventuriers-
Sauter vers: