Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Sumens)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Descendre 642] Libération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkhaon
Nedora intemporel
avatar

Nombre de messages : 3694
Age : 24
Grade : Ancien membre du Conseil
Guilde : Hawkeye
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
Nom: Arkhaon
Dieu: Feca Feca
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: [Descendre 642] Libération   Dim 16 Déc 2012 - 13:08


Ce jour du 9 Descendre 642 sera à marquer d’une pierre blanche. Tout était pourtant calme en apparence. Les tofus courraient comme à leur habitude dans les champs de blé, les bouftous paissaient tranquillement et les pious piaillaient. Un jour comme les autres semblait-il.

Et pourtant, en ce  neuvième jour du mois de Djaul, une agitation inhabituelle se faisait sentir dans le quartier Nord d’Astrub. Aventuriers et mercenaires semblaient s’être donné rendez-vous à l’intérieur de la maison du clan de Nedora-Riem. Elva, Vénérable du clan, se tenait au milieu de la pièce et semblait attendre l’arrivée de ses collègues. Lorsque la salle fut bien remplie, elle jeta un dernier coup d’œil à son parchemin et prit la parole. La matriarche du clan sembla annoncer aux aventuriers les enjeux d’une quête pour le moins spéciale…


A peine avait-elle commencée son discours qu’une monstrueuse touchparak d’au moins deux pieds de large fit irruption dans la salle. Couverte par les tirs des tromblons de deux Roublards, l’hideuse créature fendit la foule et se jeta sur Elva. En un éclair, la touchparak prit la fuite, emportant sur son dos la malheureuse mercenaire.


Alors que les tirs des tromblons fusaient encore à travers la foule, les mercenaires réussirent à bloquer l’un des deux Roublards et à l’immobiliser dans un coin de la salle. Celui-ci, ou plutôt celle-ci, n’était pas prête à collaborer et les mercenaires furent contraints de la menacer de sa propre arme pour la faire parler. Quelques coups et hausses de voix plus tard, la Roublarde retrouva enfin sa langue et avoua la position de la cachette d’un de ses supérieurs à l’origine de l’opération : quelque part sous la fontaine du village d’Amakna.


Le voyage jusqu’au village d’Amakna fut rapidement planifié et tout le monde se rendit à la fontaine au pas de course. Aventuriers et mercenaires descendirent un à un l’escalier escarpé et poussiéreux qui menait au repaire dissimulé sous la fontaine. La Roublarde ne leur avait pas menti : face à eux se tenait un imposant gaillard à la barbe rousse et au bandana noir, tant d’indices permettant d’affirmer qu’il s’agissait bel et bien d’un chef Roublard. L’individu sembla ne pas apprécier cette visite inopportune et gagea qu’il n’hésiterait pas à se servir de son tromblon si la foule avançait. Essayant de calmer la situation, les mercenaires annoncèrent non sans un poil de mécontentement les raisons de leur venue. L’imposant Roublard ne manqua pas de ricaner dans sa barbe et affirma aux mercenaires que leur Vénérable était en sécurité.


Il s’agissait bel et bien d’une prise d’otage, et le margoulin proposa aux mercenaires un marché lourd de conséquences : Elva leur serait rendue saine et sauve en échange de la libération d’une détenue de la prison d’Amakna. Hélas pour le clan il ne s’agissait pas de n’importe quelle détenue, puisqu’il était question d’une certaine Raine-Hegga, arrêtée quatre ans plus tôt par le clan pour trouble à l’ordre public. Une arrestation qui avait value aux mercenaires de Nedora-Riem de recevoir les honneurs de Fallanster ainsi que de nombreux autres privilèges réservés aux clans officiels du royaume.


Ce marché n’était pas à prendre à la légère car il aurait pu remettre en cause la paix du royaume, mais la vie d'un membre du clan primait avant tout, ce qui força les mercenaires à prendre une décision. Avant de disparaître dans un nuage de fumée malsaine, le Roublard à la barbe rousse annonça ses dernières conditions : l’échange devrait avoir lieu en fin de journée devant de quartier général des mercenaires.

L’objectif était désormais de rendre sa liberté à Raine-Hegga, mais avant toute chose, il fallait consulter Fallanster de toute urgence pour le mettre au courant de la situation. C’est ce que la petite troupe s’empressa de faire en prenant la direction de la tour du Conseil d’Astrub.


Les mercenaires furent accueillis par un visage qui leur était familier, celui de Mate-Rakhe, inspectrice de Fallanster chargée personnellement de la communication avec le clan. Hélas, Mate fit comprendre que le frère d’Allister n’était pas en mesure de les recevoir, ce qui compliqua la situation pour tout le monde.


Les mercenaires étaient dans une impasse, mais un message enroulé autour du coup d’un tofu vint les forcer à prendre une décision. Le message annonçait que l’échange devait avoir lieu au plus vite, sous peine de l’exécution de leur Vénérable. Dans la précipitation, Mate accepta d’aider les mercenaires dans leur funeste tâche. Tous prirent la route du château d’Amakna : direction la prison !


Mais leur quête n’allait pas s’avérer aussi simple que prévue : à l’entrée de la prison, un imposant garde barrait la route à quiconque voulait pénétrer dans les geôles.


Bien sûr il était hors de question de s’attaquer à un garde membre de la milice du château d’Amakna, mais comment passer ? Le hasard joua cette fois-ci en faveur des mercenaires : un Roublard sortit de nulle part et se montra un peu trop menaçant pour le garde.


Trop occupé à surveiller faits et gestes du Roublard, l’homme en armure laissa sans surveillance le passage vers la prison. Tous profitèrent de cette opportunité pour s’introduire dans les geôles humides et nauséabondes du château d’Allister.

"Une odeur de putréfaction plane dans ce lieu où règnent la mort et le vice. Quelque chose en vous semble vous supplier de ne pas vous attarder ici…"

Seuls les rats semblaient être en mesure de vivre dans un tel lieu. Pourtant, au fond de la première salle une silhouette féminine se dessinait. Enchaînée au mur comme une vulgaire pièce de viande, la jeune femme ne prononça mot à l’arrivée de la petite troupe. Quelques sarcasmes lui échappèrent enfin lorsque ses chaînes furent brisées et que les mercenaires l'entraînèrent hors du cachot. Raine-Hegga était libérée


Dans toute cette confusion, il semblerait qu'aucun aventurier n'ait cependant remarqué la libération d'Alya-aenor... Ancienne grande Inquisitrice au service de l'Ordre Pourpre, elle avait été condamnée pour avoir, par caprice, utilisé et décimé tout un petit village amaknéen afin de satisfaire l'une de ses expériences... Mais nous aurons surement l’occasion d’en reparler…

Il n’y avait plus de temps à perdre, tout le monde s’éclipsa et emprunta le dédale de souterrains boueux reliant la prison du château à Astrub.

L’heure du rendez-vous approchait à grands pas, mais il n’était pas question pour les mercenaires de laisser Raine s’en aller lors de l’échange. L’objectif était de récupérer la Vénérable tout en mettant hors d’état de nuire les Roublards, Raine-Hegga pourrait être ainsi remise rapidement sous les verrous. Un mercenaire prit la parole et demanda aux aventuriers de se préparer à combattre, l’enjeu était de taille !


Quelques minutes plus tard, les mercenaires et les aventuriers arrivèrent devant le quartier général du clan, perdu au milieu des plaines de Cania. Appuyés nonchalamment contre des rochers, les Roublards étaient au grand complet et semblaient s’impatienter. Elva était derrière eux, ligotée et assise de force sur le sol.


Un mercenaire du nom d’Arkhaon avança à l’encontre des Roublards, épaulé par quelques collègues. Il prit la parole et l’échange débuta : chaque prisonnière fut relevée et conduite dans les rangs adverses.




Une fois Elva entre de bonnes mains, les mercenaires empoignèrent leurs armes et se précipitèrent sur les Roublards. Malheureusement, eux aussi ne voulaient pas s’en arrêter là…


Raine-Hegga s’empara sans attendre se sa fameuse flûte qui lui avait value son emprisonnement quatre ans plus tôt.


Une mélodie à la fois sinistre et envoutante sortit du petit objet en bois. Puis, le calme de la complainte fut brisé par des cris stridents : une horde d’araknes menée par une ignoble touchparak déferla sur les mercenaires.


Le combat fut des plus violents, aventuriers et mercenaires combattirent main dans la main les Roublards et la horde d’araknes.


L’altercation fut longue et périlleuse mais elle se solda au final par une victoire des aventuriers et des mercenaires. Humiliée par cette défaite, Raine-Hegga jura de se venger, tôt ou tard…


Certes, les Roublards et les créatures de Raine avaient été battues, mais cette dernière avait pris la fuite et était désormais en liberté dans la nature...


La nouvelle arriva plus tôt que prévu aux oreilles de Fallanster, qui convoqua de toute urgence les mercenaires.


Il ne fallut guère plus de temps pour que le bruit coure à travers tout le Monde des Douze : les mercenaires du clan de Nedora-Riem ne recevraient désormais plus les privilèges qui leur étaient attribués par le royaume.




Bien heureusement, cela ne signifiait pas la fin du clan. Disons seulement que les mercenaires devraient désormais suivre une nouvelle route. Une chose est sûre, avec ou sans ailes les mercenaires ne sont pas prêts de ne plus faire parler d’eux !

Résumé par Senon

[HRP]

Le Clan Nedora Riem remercie Malvadar-Jandric qui à travers de nombreux rôles a suivi le clan, Mate-Rakhe qui prit sa relève avec brio. Un grand merci à tous les mercenaires qui ont posé pied dans le clan, Recrues ou Vénérables, qui petit à petit ont fait avancer le clan. Et enfin un merci à tous les aventuriers qui nous ont suivi. A vous tous, et tous les autres, n'oubliez pas, le Clan Nedora Riem n'est pas éteint !

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnumUrgal
Prespic
avatar

Nombre de messages : 391
Age : 23
Grade : Nedora
Date d'inscription : 27/11/2009

Personnage
Nom:
Dieu: Xelor Xelor
Cercle de puissance:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: [Descendre 642] Libération   Dim 16 Déc 2012 - 15:32

Le corps de Nedora... eh bien, il semblerait que Raine ne soit pas le seul mystère à errer on ne sait où. Ces sombres péripéties ont obscurcies l'excitation de cette nouvelle et l'expédition qui aurait dû s'ensuivre. N'allons pas temporiser cela plus longtemps, un cadavre en putréfaction nous attend !

[Et comme d'habitude merci aux organisateurs pour ce moment de plaisir, à Mate-Rakhe (Moe-Jito), à Fallanster (Malvadar), à Raine (Mage-Jaurdom), au garde (Anne-Aconda), aux participants-acteurs, à Senon et son magique résumé,... bref, à tous ! Que la suite soit à la hauteur de nos très hautes attentes !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Descendre 642] Libération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite du général De Gaulle à Bruxelles (libération)
» Assassin Creed 3 : Libération
» Assassin's Creed Libération
» Tentatives de libération de la Reine
» [Descendre 642] Libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Sumens) :: Hall des animations-
Sauter vers: