Le Clan de mercenaires de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore)
 
PortailCalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon inspiration...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Theochaos Rakle
Ancien Nedora
Ancien Nedora
avatar

Nombre de messages : 1828
Age : 23
Grade : Patriarche de La Famille Rakle
Guilde : -Lithium-
Date d'inscription : 17/10/2009

Personnage
Nom: Theochaos Rakle
Dieu: Iop Iop
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Dim 14 Oct 2012 - 14:24

C'est un bon début ! ( Si en plus j'ai une grosse épée alors tout va bien )

_________________
Théochaos Rakle, patriarche de La Famille Rakle



La vertu, comme le corbac, niche dans les ruines. La justice se rend dans la lumière et l'équilibre est établi dans l'ombre.

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elva
Intendant Nedora
Intendant Nedora
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 23
Grade : Corbac
Guilde : La Famille Rakle
Date d'inscription : 28/06/2010

Personnage
Nom: Elva Rakle
Dieu: Sadida Sadida
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Dim 14 Oct 2012 - 16:39

Très bon début, j'ai déjà hâte de lire la suite ! Surtout le Chapitre 13, je sais pas pourquoi... Razz

_________________
Somebody stepped inside your soul
Somebody stepped inside your soul
Little by little they robbed and stole
Till someone else was in control


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fee-Garance
Bwork
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 23
Guilde : Karma
Date d'inscription : 16/08/2011

Personnage
Nom: Fee-Garance
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
198/200  (198/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Dim 14 Oct 2012 - 20:22

J'adore, je veux la suite ! cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogrol
Dark Vlad
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 20
Grade : Fantôme, Grand Maytre des Lags
Guilde : Ceux Qui Veillent
Date d'inscription : 28/03/2012

Personnage
Nom: Syleas Sog
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Mer 17 Oct 2012 - 14:50


Seconde Partie

Regardant par la fenêtre ouvragée de ses appartements privés, son sourire hautain se dégrada en une grimace et ses crocs luirent. Pourquoi lui, un être d’exception, au sang pur, digne de s’élever dans le panthéon, se retrouvait-il là à diriger ce malheureux peuple? Il regardait les humains, ces êtres faibles et ignorants, travailler, boire, manger et dormir. Une idée se conforta dans sa tête. Ce ne sont que des animaux, rien que du bétail qui tentait de se démarquer des autres en se civilisant. Rien à voir avec sa noble famille à lui. Quelques coups légers furent portés à la porte.
_Entrez.dit-il. Sa voix était haute et claire, douce, mais en même temps empreinte d’un air supérieur et inquiétant. De toute évidence, c’est à cause de cette voix que personne n’a jamais osé le contredire.
La porte s’ouvrit sur la pièce décorée de manière royale, avec ses canapés de velours et ses rideaux de soie. Tout était rouge et or.
Un homme apparut devant l’entrée. Un homme de haute taille à la peau mate, de longs cheveux pourpres attachés en arrière en une queue de cheval tombant entre les omoplates et une petite barbichette rouge enveloppait son menton. Malgré les haillons noirs et blancs déchirés qu’il portait, laissant entrevoir ses muscles puissants, il émanait de lui une aura d’assurance et une force morale presque palpables. Sans se retourner, l’Empereur dit:
_Que me vaut cette visite, Jistery?
_Votre Majesté, un village à quelques kilomètres se fait attaquer par des pillards, il faut envoyer une patrouille d’urgence.
En se retournant, le souverain répondit:
_Je vais envoyer dix de mes hommes, vous pouvez vous retirer.
Jistery ne broncha pas. Il planta ses yeux noisettes dans ceux du gouverneur et ne cilla pas.
_Je doute que cela soit suffisant.
L’empereur sourit intérieurement. Jistery. L’un des rares hommes qui n’aie jamais montré de crainte à son égard.
_J’enverrais dix hommes, pas plus, ce sera suffisant, croyez-moi.
_Je demande l’autorisation de les accompagner.
L’empereur fit un geste désinvolte de la main et accepta:
_Vous êtes libres de faire ce que vous voulez dans ces conditions. Mais je ne vous prend pas en charge, maintenant vous pouvez disposer.
L’homme aux cheveux rouges s’inclina et sortit en refermant la porte derrière lui.
L’empereur savait déjà que le village était attaqué, et ses soldats étaient déjà en route depuis ce matin. Avec un sourire laissant dépasser ses crocs, Arkhaon retourna devant sa fenêtre. Ses yeux pourpres tirant sur le violet s’attardèrent un moment sur les citadins dans les rues de la ville. Il vit alors deux homme pris dans une discussion animé, à en juger leur gestes grandiloquents. L’un d’eux, torse nu, ne portait qu’un pantalon sombre, dans ses yeux noisettes brillaient une colère contenue avec peine et ses cheveux bruns en bataille encadraient son visage tendu. Une cicatrice sur l’avant bras gauche accentuait ses muscles bien développés.
L’autre homme, frêle, était vêtu d’un pantalon violet chaussé de bottes bleu royal, une cape indigo l’enveloppait. Sa peau extrêmement pâle, son crâne chauve et ses yeux bleus laiteux lui donnaient un air cadavérique. Il devait être gravement malade.
En tout cas, les deux hommes se disputaient et la situation aurait tôt fait de s’envenimer. Bientôt ils se battraient, et l’un d’eux devrait aller d’urgence prendre des soins intensifs. La faiblesse humaine, la loi du plus fort. Rien que des poings et des muscles, et ils ne pensent au savoir et à la connaissance qu’à la fin de leur vie…Du moins, pour certains d’entre eux.
Ce fut la pensée d’Arkhaon lorsqu’il prononça calmement:
_Leura.
Bien que l’appel ne fut qu’un murmure, il traversa les oreilles de tous les êtres du palais. Peu de temps après, un petite silhouette cachée dans un long manteau et encapuchonnée entra sans frapper et se posta silencieusement près de l’empereur sans daigner s’incliner ou même le saluer. Le souverain désigna d’un geste de la tête les deux hommes qui se disputaient de manière plus virulente encore. Une foule s’entassaient autour d’eux.
_Occupe-toi de ces deux là, Leura.
Une voix sifflante et aiguë sortit de sous la capuche en réponse:
_Tout de suite, Maître.
Et il ne fut plus là.

_Je me moque de vos conseils, je n’ai pas besoin de vous!
La foule cachait les deux protagonistes des yeux de Leura, caché derrière une caisse. Il cligna deux fois des yeux et tout devant lui devint transparent à ses yeux, il voyait clairement les deux homme qui se disputaient.
_Mais puisque je vous dis que ce livre n’a aucune valeur. soupira le chauve.
_Bien sûr qu’il en a une! C’est le livre du grand auteur Uromaztoni!répliqua son interlocuteur.
_Mais bien sûr que non! Uromatzoni n’a jamais écrit ce torchon!
_Alors pourquoi son nom est écrit sur la couverture, hein?!
_Tout simplement parce que c’est…
_Taisez-vous! Je n’ai pas besoin qu’on m’apprenne quoi que ce soit, je sais lire, et c’est tout!le coupa sèchement l’homme à la cicatrice.
Un homme non loin lui recommanda:
_Calme toi Idemorta. Tu sais, ce bougre n’ a peut-être pas tort…
_Ne me dicte pas non plus ce que je dois faire, toi!
_Mais, vous êtes idiot ou quoi?s’insurgea le chauve.
Un sourire espiègle naquit sur les lèvres d’Idemorta.
_Peut-être bien.
Sans s’occuper de savoir si sa réplique était ironique, le chauve reprit:
_C’est pour çà que vous lisez votre livre à l’envers…
_Quoi…?
Soudain rouge d’embarras, Idemorta se pressa de remettre son livre dans le bon sens et s’aperçu qu’il était écrit en runes indéchiffrables. La foule se mit à rire aux éclats, rires auquel Idemorta se joignit bientôt. Il apparu alors comme sociable. Seul l’homme chauve ne riait pas, mais un sourire satisfait barrait son visage. Idemorta se tourna vers lui:
_Mon brave, tu m’as bien eu! J’admets mon erreur, mais que çà ne t’autorise pas à me dire ce que je dois faire!
L’homme rit brièvement et répondit:
_Baltazar, c’est ainsi qu’on m’appelle.
_Allons fêter notre récente amitié à la taverne, Baltazar!
Une lumière brilla dans les yeux du dénommé Baltazar lorsqu’il entendit le mot « amitié » et il suivit son compagnon jusqu’à la taverne la plus proche.
Leura disparut…Et réapparut près de son maître.
_Alors, comment t’y es-tu pris pour régler le problème?
_Rien de bien compliqué Maître, j’ai simplement tourné le livre de l’homme à l’envers, la suite s’est déroulé sans encombre.
Une main squelettique sortit alors hors de sous la cape du serviteur.
Arkhaon y déposa une pièce d’or avant de lancer:
_Tu peux retourner voir tes frères et sœurs.
Leura disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elva
Intendant Nedora
Intendant Nedora
avatar

Nombre de messages : 2500
Age : 23
Grade : Corbac
Guilde : La Famille Rakle
Date d'inscription : 28/06/2010

Personnage
Nom: Elva Rakle
Dieu: Sadida Sadida
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Mer 17 Oct 2012 - 15:24

Yaaay la suite ! J'aime beaucoup, j'ai pas décroché une fois en lisant ^^ Par contre, je me permets de te donner un petit conseil Made In Vava. Fais un peu plus attention aux descriptions des personnages, il y en a beaucoup et trop de détails en une seule fois enlève du naturel à la lecture. Prends ton temps, rallonge tes chapitres pour insérer tes descriptions de façon plus fluide, ou alors oublie certains éléments à la première vue du personnage pour y revenir plus tard quand il reviendra dans un autre chapitre.

C'est mon petit conseil, à ne pas prendre mal, tu écris très bien et j'ai hâte de lire la suite ! Very Happy

_________________
Somebody stepped inside your soul
Somebody stepped inside your soul
Little by little they robbed and stole
Till someone else was in control


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom(alias Killeur-Mike)
Piou
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 09/08/2012

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Mer 17 Oct 2012 - 15:34

Moi je trouve çà vraiment médiocre, pour ne pas dire mauvais.

(Héhé, nan t'es trop fort frérot!^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogrol
Dark Vlad
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 20
Grade : Fantôme, Grand Maytre des Lags
Guilde : Ceux Qui Veillent
Date d'inscription : 28/03/2012

Personnage
Nom: Syleas Sog
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Mer 17 Oct 2012 - 15:58

Merci Elva, je m'appliquerais à améliorer ce point!

En attendant je sais sur qui je vais passer mes nerfs...
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkhaon
Nedora intemporel
avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 25
Grade : Ancien membre du Conseil
Guilde : Hawkeye
Date d'inscription : 14/06/2008

Personnage
Nom: Arkhaon
Dieu: Feca Feca
Cercle de puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Mer 17 Oct 2012 - 16:12

*Ricane* Magnifique tu a bien cerner le personnage j'adore, un peu condensé comme le dit elva ce qui force a relire quelques phrase pour être sur de bien comprendre. Mais sinon j'adore !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogrol
Dark Vlad
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 20
Grade : Fantôme, Grand Maytre des Lags
Guilde : Ceux Qui Veillent
Date d'inscription : 28/03/2012

Personnage
Nom: Syleas Sog
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Lun 12 Nov 2012 - 20:13

La nuit était tombée et la lune éclairait le chemin de pierres encadré à gauche par une immense prairie, à droit par un bosquet aux arbres minces mais serrés.
_J’ai mal aux pieds, j’ai douze ampoules sur chacun d’eux, je sui fatiguée et j’ai faim.geignit Roolexa.
Avec un rire, ThéoChaos répliqua:
_Et çà se dit l’une des meilleures de l’arène! Peut-être que si tu passais plus de temps à marcher qu’à te téléporter…
_Qu…?
Roolexa fixa le dos de Théo, devant elle, abasourdie. Celui-ci regarda par dessus son épaule et lui adressa un clin d’œil.
_Ne t’inquiètes pas, je n’ai rien contre ceux de ton clan, les Furtifs c’est çà? Je sais aussi que vous préférez la discrétion. Tu peux me faire confiance, je ne le dirais à personne.
Il venait de résumer les craintes qu’elles venait d’avoir et elles se dissipèrent rapidement. Elle avait tout de suite eu confiance en Théo. Malgré son air puissant et autoritaire, voir inquiétant au premier abord, il se révéla être un être calme posé, avec même une attitude débonnaire et le fait de se trouver à proximité de lui est rassurant.
sur le bord du chemin, une surface de dix bon mètres de diamètre était dépourvue d’arbres et servait d’aire de repos.
_Nous passerons la nuit ici. Prépare les lits et la nourriture, je vais chercher du bois pour le feu.dit-il en lui tendant son sac de voyage.
Elle le prit et commença à le déballer sans poser de questions tandis qu’il s’enfonçait entre les arbres étroitement serrés.
Roolexa jeta des pans de tissus plus loin et sortit les vivres conservées dans des chiffons et du sel. Elle choisit quelques tranches de viande séchée et s’allongea dans l’herbe.
Depuis son jeune âge, elle s’entraînait à l’arène de Maître Eure. Elle avait passé son temps a tricher, utilisant sa capacité de téléportation sans jamais avoir été repérée. Tant d’années si bien dissimulées. Une dissimulations qui avait été balayée en quelques instants par un inconnu. Ce même inconnu qu’elle suivait désormais, et qui l’attirait tant, sans qu’elle comprenne pourquoi. Elle n’avait pas su dire non à l’irrésistible voyage que cet homme mystérieux et intimidant lui avait proposé, et l’avait suivi sans hésiter ni même réfléchir. Elle qui prenait toujours le temps de réfléchir avant de passer à l’action, qui méditait longtemps avant de prendre une décision. La jeune femme se demanda si elle avait bien fait.
_Il est encore temps de rebrousser chemin, si tu le souhaites.
Roolexa sortit de ses pensées dans un sursaut et se releva. Elle n’avait pas entendu Théo arriver. Derrière l’homme qui la fixait, un feu brûlait, haut et clair.
_On a toujours le choix, veille cependant à ne pas le faire trop tard.reprit Théo.
_Je n’ai pas l’intention de faire demi-tour!s’insurgea Roolexa. J’ai dit que je venais, je reste!
Théo ne répondit pas mais plongea son regard dans le sien, ce qui eu pour effet de la mettre mal à l’aise. Elle toussota et détourna les yeux vers le feu pour cacher son trouble.
_Tu as certainement oublié les tentes, elles n’étaient pas dans le sac.
_Je n’ai jamais parlé de tentes.
_Où allons nous dormir, alors?
Pour toute réponse, l’homme tourna la tête vers les tissus qu’elle avait retiré du sac sans y prêter attention.
_Non, non, on va pas dormir sur çà quand même?
Son espoir vain s’envola quand un sourire illumina le visage de son compagnon. Il lui jeta une couchette et s’assit près du feu pour monter la garde.
_Même si le gibier s’approche rarement des routes, les brigands, eux, n’hésitent pas à s’en prendre à deux pèlerins isolés. Tu peux dormir sans crainte, je veille sur toi.
Ces derniers mots eurent sur Roolexa un effet immédiat. Enroulée dans sa couchette, elle s’endormit presque aussitôt, un sourire de bien-être sur les lèvres.
Elle avait fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogrol
Dark Vlad
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 20
Grade : Fantôme, Grand Maytre des Lags
Guilde : Ceux Qui Veillent
Date d'inscription : 28/03/2012

Personnage
Nom: Syleas Sog
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Dim 27 Jan 2013 - 14:27

Bon, après une pause un peu excessive, je reprend du service. Je préviens tout de suite pour cette partie, j'ai eu du mal à m'y mettre, et je l'ai écrite par morceaux, avec un laps de temps conséquent entre chaque, elle risque donc de faire un peu brouillon je m'en excuse! (et j'ai pas pris le temps de vérifier les fautes, mea culpa.)
Le soleil s’était levé et la charrette avançait lentement sur le chemin caillouteux qui menait vers les Prairies Vertes. Sur le banc à l’avant de la charrette un homme et une jeune femme discutaient paisiblement.
_Il nous reste une bonne heure de route, non?
_Un peu moins si les chevaux gardent cette allure. Un peu plus si on croise des bandits.
Un frisson parcouru le dos de la jeune femme.
_Y’a pas de bandits par ici…Si?
_Si il y en a, d’ailleurs je peux te le prouver.
Sans attendre de réponse, il montra du doigt un trait de fumée qui montait de la forêt.
_Un campement?
L’homme hocha la tête, mais ne dit rien.
_Mais fais demi-tour, bon sang! On va pas se livrer sur un plat devant eux?!
L’homme émit un petit rire tranquille avant de répondre:
_Ma chère Nornes, depuis quand une bande de pillards maladroits t’effraie-t-elle?
La dénommée Nornes sentit le rouge lui monter aux joues.
_Certes, mais je viens juste de me recoiffer! Je ne supporterais pas d’avoir une allure de paysanne en arrivant aux portes de la ville!
L’homme soupira. Nornes était une vrai maniaque de son corps. Il suffisait qu’une mèche soit déplacée pour qu’elle entre dans une angoisse folle. Cependant, même maculée de boue avec des haillons, l’homme était certain que n’importe qui la trouverait toujours d’une beauté époustouflante.
_Il est trop tard pour reculer, prépare-toi.
Avec un grognement, Nornes sauta par dessus le banc de fortune et atterrit à l’arrière de la charrette où étaient posés des gros sacs de graines. Elle tira un arc et un carquois de l’un d’eux, les passa par dessus son épaule et se rassit près de son compagnon de route.
Le feu de camp se dressait au centre d’une trouée à l’orée du bois. Deux voyageurs, un homme et une jeune femme, conversaient paisiblement près du feu. Au bruit de la charrette, ils se levèrent et l’homme tira son épée dans le même geste. Nornes se leva alors et encocha une flèche…

La flèche pointée sur lui, Théo observa les deux arrivants. La jeune femme qui le tenait en joue n’avait rien d’une crapule même si, il le savait, elle n’hésiterait pas à le liquider s’il faisait un geste suspect. L’homme à coté d’elle, caché sous une capuche et une épaisse cape de voyage, n’avait pas esquissé un mouvement et semblait sourire paisiblement. Lentement, Théo rangea son épée et leva les mains, doigts écartés, pour montrer qu’il était bien désarmé.
_Paix, voyageurs. Nous ne vous voulons aucun mal. Nous sommes, comme vous, des pèlerins.
La voix de l’homme conduisant la charrette se fit entendre, énigmatique et indécelable. Il pouvait aussi bien avoir quarante comme soixante ans.
_Montez, nous vous menons à Terensil.
_C’est très noble à vous, mais nous allons à Saxford.
_Une calèche part de Terensil à Saxford dans deux heures. Faire le chemin à pied vous prendra plus d’une demi-journée.
L’argument était imparable, Théo accepta. Roolexa n’avait pas bougé, les yeux fixés sur la jeune femme. Elle était d’une beauté sauvage bouleversante et, armée de son arc, elle lui fit irrésistiblement penser à une déesse guerrière. Sa chevelure rose pale tombait en cascade soignée sur ses épaules recouvertes par l’épais poncho brun aux coutures blanches qu’elle portait. La belle femme jaugea un instant Roolexa du regard puis pointa son arc vers le sol et détendit la corde. Roolexa nota qu’elle le gardait toutefois prêt à toute éventualité. Alors qu’elle contemplait toujours, bouche bée, la jeune femme, l’homme encapuchonné remarqua l’attention qu’elle lui portait:
_Je vous présente Nornes Owen, Je suis chargé de la mener à Terensil.
La dénommée Nornes se radoucit et leur sourit:
_Enchantée, voyageurs. Puis-je avoir vos noms?dit-elle après avoir reposé son arc à l’arrière du chariot.
_Je suis Théo, plus connu sous le titre de ThéoChaos. Je préfère Théo, du moins.
Au nom du titre, Nornes prit un air surpris, les yeux écarquillés. Roolexa, qui ne comprenait pas ce qu’il y avait d’extraordinaire, poursuivit:
_Je suis Roolexa, première combattante de l’Arène.
_Enchanté, Roolexa, la salua l’homme qui menait l’attelage, montez donc à l’arrière avec Nornes. Monsieur Théo, asseyez-vous près de moi.
Les deux compagnons le remercièrent et prirent place. L’homme fit claquer les renes et le chariot s’ébroua.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagan
Nedora d'Or
avatar

Nombre de messages : 2604
Age : 102
Grade : Grand Nedora
Date d'inscription : 03/11/2010

Personnage
Nom: Lagan O.
Dieu: Feca Feca
Cercle de puissance:
192/200  (192/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Ven 1 Fév 2013 - 18:59

Personnage cerné, joueur comblé.


_________________
_Volens nolens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogrol
Dark Vlad
avatar

Nombre de messages : 1166
Age : 20
Grade : Fantôme, Grand Maytre des Lags
Guilde : Ceux Qui Veillent
Date d'inscription : 28/03/2012

Personnage
Nom: Syleas Sog
Dieu: Eniripsa Eniripsa
Cercle de puissance:
160/200  (160/200)

MessageSujet: Re: Mon inspiration...   Sam 2 Fév 2013 - 1:02

Ah bah çà fait plaisir, j'avais justement peur de te défigurer! J'espère réussir aussi dans le portrait plus fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon inspiration...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Inspiration Ogres et Orques
» ( Modo ) Une section "Sources d'inspiration"
» armée bretonnienne inspiration historique
» inspiration futuriste
» Recherche image pour inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan de Nedora-Riem (DOFUS - Pandore) :: L'île Hache Airpay (Section Hors Role Play) :: La Galerie d'Arts-
Sauter vers: